Go to Contents Go to Navigation

Notre site utilise des cookies et d'autres techniques pour offrir une meilleure qualité de service. En continuant à visiter le site, vous acceptez l'usage de ces techniques et notre politique. Voir en détail

(LEAD) Yoon rencontre des délégations de l'Indonésie et de la République centrafricaine

Actualités 11.05.2022 à 20h44

SEOUL, 11 mai (Yonhap) -- Le président Yoon Suk-yeol a rencontré ce mercredi les délégations de l'Indonésie, de la République centrafricaine et d'autres nations qui étaient à Séoul pour assister à sa cérémonie d'investiture la veille.

Lors de la réunion avec l'ancienne présidente indonésienne Megawati Sukarnoputri, Yoon a évoqué les expériences partagées des deux pays en matière de démocratisation et de développement économique, affirmant qu'il espère que l'Indonésie continuera à soutenir la Corée du Sud en tant que pays présidant le Groupe des 20 (G20) cette année.

Megawati a remis à Yoon une lettre de félicitations du président indonésien Joko Widodo, disant qu'il invite Yoon à se rendre en Indonésie.

Le président a ensuite rencontré le président de la République centrafricaine Faustin-Archange Touadera et a dit saluer la première visite du président de la nation africaine en Corée du Sud en 20 ans.

Touadera s'est dit impressionné par la cérémonie d'investiture de mardi et honoré d'y assister.

Yoon a également tenu des réunions séparées avec les délégations du Canada et de l'Arabie saoudite, ainsi qu'avec les délégations du Qatar, du Nigéria, de l'Equateur et de la Mongolie, en groupe.

Durant la réunion, le chef de cabinet présidentiel mongol Yangug Sodbaatar a invité Yoon à la conférence sur la sécurité mondiale, le Ulaanbaatar Dialogue, prévue les 24 et 25 juin dans la capitale mongole.

Yoon a rencontré séparément la délégation parlementaire du Japon et a souligné que la restauration des relations entre les deux pays servirait les intérêts des deux pays.

Il a ajouté que la Corée du Sud envisageait de mettre en place des mesures antivirus à l'aéroport international Gimpo de Séoul pour rouvrir la route vers l'aéroport Haneda de Tokyo le mois prochain, et a demandé au Japon d'exempter les voyageurs sud-coréens de l'auto-quarantaine.

Avec l'ancienne présidente indonésienne
Avec le président centrafricain
Le président sud-coréen Yoon Suk-yeol (au centre) pose avec un groupe de législateurs japonais, dirigé par Fukushiro Nukaga (4e en partant de la gauche), président de l'Union des parlementaires nippo-coréens, au bureau présidentiel à Séoul le 11 mai 2022. (Yonhap)

eloise@yna.co.kr

(FIN)

Accueil Haut de page