Go to Contents Go to Navigation

Notre site utilise des cookies et d'autres techniques pour offrir une meilleure qualité de service. En continuant à visiter le site, vous acceptez l'usage de ces techniques et notre politique. Voir en détail

«La seule intention des Etats-Unis est la dénucléarisation complète de la péninsule coréenne»

International 12.05.2022 à 08h52

WASHINGTON, 11 mai (Yonhap) -- La seule intention des Etats-Unis envers la Corée du Nord est de voir sa dénucléarisation complète, a déclaré ce mercredi un porte-parole du département d'Etat, rejetant à nouveau l'accusation de Pyongyang d'intention hostile des Etats-Unis à l'égard de ce pays appauvri.

Ned Price a également réaffirmé que les Etats-Unis et leurs alliés, dont la Corée du Sud, ne cherchaient qu'à dénucléariser la péninsule coréenne par le biais d'un dialogue pacifique.

Le porte-parole du département d'Etat américain, Ned Price, s'exprime lors d'un point de presse quotidien au département à Washington, le 11 mai 2022. (Image capturée sur le site Web du département d'Etat américain. Revente et archivage interdits)

«Nous avons indiqué très clairement que nous sommes disposés à nous engager dans une diplomatie de bonne foi avec la RPDC. Nous le faisons, bien sûr, sans intention hostile», a souligné le secrétaire de presse du département lors d'un point de presse quotidien, faisant référence à la Corée du Nord par son nom officiel, la République populaire démocratique de Corée.

«Notre seule intention est de voir la dénucléarisation complète de la péninsule coréenne dans l'intérêt de la paix et de la sécurité dans l'Indo-Pacifique et au-delà. C'est donc quelque chose dont nous continuerons à discuter avec nos alliés sud-coréens», a-t-il ajouté.

Ses remarques interviennent après que la Corée du Nord a organisé plus d'une dizaine de séries de lancements de missiles cette année.

Le département d'Etat a également déclaré que le Nord pourrait se préparer à effectuer un essai nucléaire dès ce mois-ci, qui marquerait son septième test du genre s'il est effectué.

«En ce qui concerne les défis, il n'y a pas de défi plus pressant que celui posé par le programme d'ADM de la RPDC, ses armes nucléaires, son programme de missiles balistiques», a noté Price. «Nous allons, comme je l'ai dit, nous coordonner étroitement pour faire face aux menaces qu'ils représentent.»

Le président américain Joe Biden doit se rendre à Séoul vendredi prochain pour son premier sommet en personne avec le nouveau président sud-coréen Yoon Suk-yeol, qui a pris ses fonctions mardi (heure de Séoul).

Biden ira également à Tokyo dimanche prochain pour s'entretenir avec le Premier ministre japonais Fumio Kishida et participera également à une réunion du Dialogue quadrilatéral pour la sécurité (Quad) avec les dirigeants australien, indien et japonais.

as26@yna.co.kr

(FIN)

Accueil Haut de page