Go to Contents Go to Navigation

Notre site utilise des cookies et d'autres techniques pour offrir une meilleure qualité de service. En continuant à visiter le site, vous acceptez l'usage de ces techniques et notre politique. Voir en détail

Yoon s'engage à fournir un fonds de 300 millions de dollars pour la lutte mondiale contre le Covid-19

International 13.05.2022 à 08h11
Le message vidéo préenregistré de Yoon Suk-yeol pour le sommet mondial sur le Covid-19. (Photo fournie par le bureau présidentiel. Revente et archivage interdits)

SEOUL, 13 mai (Yonhap) -- Le président Yoon Suk-yeol s'est engagé ce jeudi à fournir un fonds de 300 millions de dollars supplémentaires pour soutenir les efforts mondiaux de lutte contre le Covid-19, affirmant que la Corée du Sud assumera sa part de responsabilité dans la lutte contre la maladie.

Yoon a déclaré son engagement dans un message vidéo préenregistré au deuxième sommet mondial sur le Covid-19 qui s'est tenu en ligne et co-organisé par les Etats-Unis, le Belize, l'Allemagne, l'Indonésie et le Sénégal.

«La Corée du Sud participe aux efforts de la communauté internationale pour mettre rapidement fin au Covid-19 et mettre en place un mécanisme de réponse sanitaire mondiale durable», a déclaré Yoon lors de son premier sommet multilatéral depuis son entrée en fonction mardi.

«Nous continuerons à soutenir davantage les efforts de la communauté internationale pour mettre fin au Covid-19 et assumer notre responsabilité et notre rôle», a-t-il déclaré.

Dans un premier temps, le président a mentionné le système d'Accélérateur d'accès aux outils contre la Covid-19 (ACT-A), une initiative lancée par l'Organisation mondiale de la santé et divers partenaires sur les vaccins, les traitements et le dépistage du Covid-19.

«Nous apporterons un fonds supplémentaire de 300 millions de dollars à l'ACT-A», a-t-il déclaré. «Nous soutiendrons l'approvisionnement suffisant et l'injection sûre et rapide de vaccins dans les pays qui en ont besoin en urgence.»

Yoon a également déclaré que la Corée du Sud soutenait la création d'un fonds financier intermédiaire afin que la communauté internationale puisse rapidement mobiliser suffisamment de ressources financières pour se préparer efficacement contre les nouvelles maladies infectieuses et les crises sanitaires.

«Une crise sanitaire qui menace toute l'humanité, comme le Covid-19, ne peut être résolue par un seul pays ou certains pays», a-t-il dit. «Si davantage de pays s'unissent et coopèrent, je pense que nous réussirons à surmonter de nombreuses crises.»

eloise@yna.co.kr

(FIN)

Accueil Haut de page