Go to Contents Go to Navigation

Notre site utilise des cookies et d'autres techniques pour offrir une meilleure qualité de service. En continuant à visiter le site, vous acceptez l'usage de ces techniques et notre politique. Voir en détail

La Corée du Nord rapporte 6 décès liés au Covid-19 sur fond de propagation «explosive»

Actualités 13.05.2022 à 09h08
Le dirigeant nord-coréen Kim Jong-un (au fond) au QG d'Etat pour la prévention épidémique d'urgence à Pyongyang le 12 mai 2022 pour inspecter les efforts antivirus contre la pandémie de Covid-19 sur cette photo publiée le lendemain par l'Agence centrale de presse nord-coréenne (KCNA). (Utilisation en Corée du Sud uniquement et redistribution interdite)

SEOUL, 13 mai (Yonhap) -- La Corée du Nord a déclaré ce vendredi que six personnes ont trouvé la mort à cause du nouveau coronavirus (Covid-19) et le symptôme de fièvre a été rapporté chez plus de 18.000 personnes à travers le pays rien qu'hier.

Le dirigeant nord-coréen Kim Jong-un s'est rendu hier au QG d'Etat pour la prévention épidémique d'urgence afin d'inspecter les efforts antivirus, a rapporté la KCNA.

Kim a «examiné la situation de la prévention épidémique un jour après que le travail de prévention épidémique d'Etat est passé au système de prévention épidémique d'urgence maximale pour faire face à la crise actuelle de la prévention épidémique et a été informé de la propagation à l'échelle nationale du Covid-19».

Plus de 18.000 personnes montraient des symptômes comme de la fièvre à travers le Nord rien qu'hier et six personnes sont décédées à cause du virus dont une a été testée positive au sous-variant BA.2 d'Omicron, a rapporté la KCNA. Jusqu'à 187.800 personnes ont été placées en isolement et reçoivent un traitement, a-t-elle ajouté.

Depuis la fin du mois dernier, une fièvre dont la cause est inconnue se propage de manière «explosive» à travers le pays, touchant 350.00 personnes en un court laps de temps et au moins 162.200 personnes ont été complètement guéries jusqu'à présent, a détaillé l'agence de presse.

Kim a critiqué en disant que «la propagation simultanée de la fièvre avec la région de la capitale comme un foyer montre qu'il y a un point vulnérable dans le système de prévention épidémique que nous avons déjà établi», selon la KCNA. Il a appelé toutes les provinces, villes et comtés à verrouiller leurs zones pour empêcher la propagation continue du «virus malveillant».

Il a également exhorté les autorités sanitaires publiques du pays à observer minutieusement tous les patients ayant de la fièvre, à établir des méthodes de traitement scientifiques et à renforcer davantage les mesures du pays pour l'approvisionnement en médicaments.

«C'est le plus important défi et les tâches suprêmes auxquels fait face notre Parti pour renverser la crise actuelle de la santé publique dans les meilleurs délais, restaurer la stabilité de la prévention épidémique et protéger la santé et le bien-être de notre peuple», a-t-il souligné.

Lors d'une réunion du bureau politique du Parti du travail qui s'est tenue la veille sous la présidence de Kim, la Corée du Nord a reconnu que le pays a confirmé ses premiers cas de Covid-19 et déclaré la mise en place d'un système de contrôle du virus «d'urgence maximale». Kim est apparu en public en portant un masque pour la première fois.

Cette capture d'écran de la Télévision centrale nord-coréenne (KCTV) du 12 mai 2022 montre le dirigeant nord-coréen Kim Jong-un portant un masque lors d'une réunion du bureau politique du Parti du travail, au siège du Comité central du Parti à Pyongyang. La Corée du Nord a annoncé le même jour avoir confirmé ses premiers cas d'infection au nouveau coronavirus (Covid-19). (Utilisation en Corée du Sud uniquement et redistribution interdite)

lsr@yna.co.kr

(FIN)

Accueil Haut de page