Go to Contents Go to Navigation

Notre site utilise des cookies et d'autres techniques pour offrir une meilleure qualité de service. En continuant à visiter le site, vous acceptez l'usage de ces techniques et notre politique. Voir en détail

Cannes 2022 : «Decision to Leave» et «Broker» visent un prix

Actualités 13.05.2022 à 16h15
Une scène de «Decision to Leave». (Photo fournie par le 75e Festival international du fim de Cannes. Revente et archivage interdits)
Une scène de «Broker». (Photo fournie par le 75e Festival international du fim de Cannes. Revente et archivage interdits)

SEOUL, 13 mai (Yonhap) -- Au Festival international du film de Cannes de cette année qui ouvrira ses portes la semaine prochaine, deux films coréens, «Decision to Leave» du réalisateur renommé Park Chan-wook et «Broker» de l'auteur japonais primé à Cannes, Hirokazu Kore-eda, concourront pour la Palme d'or, la récompense suprême décernée par le jury officiel du festival français.

C'est la première fois en cinq ans que deux films sud-coréens sont invités à la compétition officielle depuis 2017, lorsqu'«Okja» de Bong Joon-ho et «Le Jour d'après» de Hong Sang-soo figuraient sur la liste. Les attentes selon lesquelles au moins un des deux films coréens sera décerné au festival du film le plus prestigieux au monde sont élevées, après «Parasite» de Bong, qui a remporté la Palme d'or en 2019.

La romance mystérieuse «Decision to Leave» est le premier film de Park qui sera présenté à Cannes en six ans, après le thriller psychologique «Mademoiselle» en 2016, qui a été en compétition officielle. Le nouveau film parle d'un détective qui soupçonne une mystérieuse veuve dans une affaire de meurtre et s'intéresse plus tard à elle. L'actrice chinoise Tang Wei de «Lust, Caution» (2007) et l'acteur coréen Park Hae-il jouent dans le film.

«Beaucoup disent qu'il est temps pour le réalisateur de remporter un premier prix», a déclaré la critique de cinéma Yoon Sung-eun. «Cannes a tendance à reconnaître les films basés sur le réalisme et la critique sociale, mais les films de Park sont reconnus pour son propre style artistique et sa propre mise en scène.»

«Broker» a été écrit et réalisé par le réalisateur japonais Kore-eda, qui a remporté la Palme d'or pour «Shoplifters» en 2018, mais a été produit, financé et distribué par des entreprises sud-coréennes, dont CJ ENM, et met en vedette des acteurs coréens, dont Song Kang-ho de «Parasite».

Il s'agit du premier projet en langue coréenne du réalisateur primé à Cannes. Le film parle de l'adoption, mettant en scène des relations entre des personnages autour d'une «boîte à bébés», où les gens peuvent déposer anonymement des nouveau-nés qu'ils ne peuvent pas élever.

La critique de cinéma a prédit que «Broker» serait sous le feu des projecteurs non seulement pour la réputation mondiale de son réalisateur mais aussi pour le célèbre acteur Song, qui devrait fouler le tapis rouge de Cannes pour la septième fois cette année.

Il a joué dans plusieurs films primés à Cannes, dont «Thirst, ceci est mon sang» et «Parasite», et a été membre du jury à Cannes l'année dernière.

«Song est un des acteurs les plus aimés par les réalisateurs renommés. Beaucoup de personnes disent qu'il mérite de remporter le prix du meilleur acteur à Cannes», a-t-elle indiqué. «Mais ce qui est important est son rôle dans le film et comment il mène l'histoire. La préférence des membres du jury est également importante.» Le festival de cette année débutera mardi prochain et aura lieu jusqu'au 28 mai.

rainmaker0220@yna.co.kr

(FIN)

Accueil Haut de page