Go to Contents Go to Navigation

Notre site utilise des cookies et d'autres techniques pour offrir une meilleure qualité de service. En continuant à visiter le site, vous acceptez l'usage de ces techniques et notre politique. Voir en détail

(2e LD) Covid-19 au Nord : Séoul propose une réunion intercoréenne, Pyongyang sans réponse

Actualités 16.05.2022 à 21h27
Un officiel sud-coréen effectue un appel téléphonique avec le Nord à travers une ligne de communication intercoréenne directe depuis un bureau installé au ministère de l'Unification, le mardi 27 juillet 2021. (Photo fournie par le ministère de l'Unification. Revente et archivage interdits)

SEOUL, 16 mai (Yonhap) -- Au regard de la situation épidémique en Corée du Nord et de l'accélération de la propagation du nouveau coronavirus (Covid-19), le ministère de l'Unification à Séoul a tenté d'envoyer ce lundi à 11h un message par le biais du canal de communication du bureau de liaison intercoréen mais Pyongyang n'a pas donné d'avis de réception.

Le message, signé par le ministre de l'Unification Kwon Young-se, a été adressé au directeur du département du Front uni du Parti du travail nord-coréen, Kim Yong-chol.

La Corée du Nord n'a pas précisé son intention d'«accepter» ou non la notification avant 17 heures, heure à laquelle la ligne de communication transfrontalière intercoréenne a été fermée. Les deux Corées se téléphonent régulièrement deux fois par jour via la ligne de communication de leur bureau de liaison, à 9 heures et à 17 heures.

Le ministère de l'Unification a expliqué que «ce message contient une proposition d'apporter un soutien en médicaments, masques et kits de diagnostic incluant des vaccins à la vue de la détection du sous-variant d'Omicron du nouveau coronavirus en Corée du Nord. Il a transmis la volonté du Sud d'une coopération technologique afin de partager les expériences de prévention du Sud. Le message propose aussi une rencontre intercoréenne de travail».

Lors de son discours d'investiture, Kwon a souligné que Séoul cherchera «activement» à coopérer avec Pyongyang sur cette question, malgré un gel des relations bilatérales.

«Lorsqu'il s'agit de coopération humanitaire, notamment en matière de soins de santé et de prévention des maladies, nous poursuivrons la coopération sans aucune condition, quelle que soit la situation politique», a-t-il déclaré.

Avant cette annonce du ministère de l'Unification, il a déclaré préparer un message pour proposer une coopération intercoréenne pour la prévention, selon le porte-parole du ministère, Cho Joong-hoon, ce lundi.

«Le gouvernement lancera le plus vite possible sa proposition adressée au Nord pour une coopération de prévention contre le nouveau coronavirus compte tenu de la propagation et de la nécessité de réagir rapidement», a indiqué Cho dans un briefing de routine.

Aujourd'hui, les autorités nord-coréennes ont rapporté un cumul de 50 morts causés par le Covid-19 et le nombre total de personnes fiévreuses a atteint 1,21 million pour la période allant de la fin du mois d'avril jusqu'à l'après-midi d'hier.

«Nous ne devons pas hésiter de fournir les aides nécessaires au peuple nord-coréen qui est exposé à la menace du Covid-19», a déclaré Yoon dans son premier discours à l'Assemblée nationale ce lundi dans le quartier de Yeouido à Séoul.

Quant aux types de matériels et médicaments à fournir au Nord, le ministère a dit que «tant qu'il y aura des matériels que la Corée du Nord souhaite acquérir, il faut une rencontre bilatérale pour déterminer les types de matériels suivant leurs besoins».

jhoh@yna.co.kr

mathieu@yna.co.kr

(FIN)

Accueil Haut de page