Go to Contents Go to Navigation

Notre site utilise des cookies et d'autres techniques pour offrir une meilleure qualité de service. En continuant à visiter le site, vous acceptez l'usage de ces techniques et notre politique. Voir en détail

Covid-19 : Pyongyang toujours sans réponse alors que Séoul cherche à envoyer une proposition

Actualités 17.05.2022 à 16h30
Un officiel sud-coréen effectue un appel téléphonique avec le Nord à travers une ligne de communication intercoréenne directe depuis un bureau installé au ministère de l'Unification, le mardi 27 juillet 2021. (Photo fournie par le ministère de l'Unification. Revente et archivage interdits)

SEOUL, 17 mai (Yonhap) -- La Corée du Nord est restée sans réponse pour le deuxième jour alors que la Corée du Sud cherche à proposer un dialogue pour des fournitures médicales destinées à lutter contre le nouveau coronavirus (Covid-19) et une coopération dans le domaine de la santé, a dit ce mardi un officiel.

Le ministère de l'Unification a tenté hier d'envoyer au Nord un message lié par fax à travers leur bureau de liaison. Il cherche à tenir des consultations de travail sur l'épidémie actuelle dans le pays appauvri et la livraison de fournitures médicales dont des vaccins, masques et kits de test.

Les deux Corées ont tenu leur appel téléphonique de routine aujourd'hui à 9h mais Pyongyang n'a pas encore affiché son intention d'accepter le message, selon l'officiel du ministère sous couvert d'anonymat.

«Alors que la Corée du Nord est au courant de notre position sur la coopération pour la prévention de la maladie, notre gouvernement attendra la réponse du Nord sans le presser», a-t-il indiqué en soulignant que le Nord aura besoin de temps pour examiner s'il accepte ou non le message.

S'il reçoit une réponse de Pyongyang, le ministère prendra une approche «pratique et réaliste» afin d'examiner les divers moyens pour tenir des consultations de travail dont une visioconférence, a noté l'officiel.

La Corée du Nord a rapporté un cumul de plus de 1,48 million de cas de fièvre et 56 décès jusqu'à 18h hier.

Lors d'une séance plénière de la commission des affaires étrangères et de l'unification du Parlement plus tard dans la journée, le ministre de l'Unification Kwon Young-se a dit que la fourniture d'aides via des agences internationales pourrait être aussi une option.

Maintenant qu'«il y a de nombreuses considérations politiques quant à la raison pour laquelle le Nord n'accepte pas encore le message, nous devons réfléchir aux moyens de fournir des aides à travers des organisations internationales ou non gouvernementales au cas où nous n'en fournissons pas directement», a-t-il noté.

lsr@yna.co.kr

(FIN)

Accueil Haut de page