Go to Contents Go to Navigation

Notre site utilise des cookies et d'autres techniques pour offrir une meilleure qualité de service. En continuant à visiter le site, vous acceptez l'usage de ces techniques et notre politique. Voir en détail

Washington préoccupé par l'épidémie de Covid-19 au Nord

Actualités 18.05.2022 à 09h54

WASHINGTON, 17 mai (Yonhap) -- Les Etats-Unis sont profondément préoccupés par l'épidémie de nouveau coronavirus (Covid-19) en Corée du Nord et sont favorables à la fourniture d'une aide humanitaire, y compris des vaccins contre le Covid-19, à ce pays appauvri, a déclaré ce mardi un porte-parole du département d'Etat américain Ned Price.

Price a cependant noté que Pyongyang pourrait encore procéder à son essai nucléaire largement attendu. «Malheureusement, à ce jour, la République populaire démocratique de Corée (RPDC) a refusé tous les dons de vaccins de Covax», a-t-il déploré lorsqu'on lui a demandé lors d'un point de presse quotidien si les Etats-Unis soutenaient le programme international de partage de vaccins destiné à fournir des vaccins au Nord.

«Je dis que c'est malheureux parce que nous sommes profondément préoccupés par l'apparente épidémie de Covid en RPDC, la manière dont elle pourrait affecter le peuple nord-coréen, et les Etats-Unis continuent de soutenir la fourniture de vaccins à la RPDC», a ajouté Price.

Ned Price, porte-parole du département d'Etat américain, répond aux questions lors d'un point de presse quotidien à Washington, le 17 mai 2022, sur cette image capturée sur le site Web du département. (Revente et archivage interdits)

Pyongyang a commencé à signaler des cas suspects de Covid-19 la semaine dernière et a déclaré que plus de 1,48 million de personnes souffrant de fièvre avaient été identifiées lundi (heure de Séoul) avec 56 décès.

Un porte-parole du département d'Etat a fait savoir plus tôt à Yonhap que les Etats-Unis ne comptaient pas partager de vaccins contre le Covid-19 avec la Corée du Nord à partir de leurs propres approvisionnements, mais qu'ils soutiendraient tout effort des groupes américains et internationaux pour aider le Nord.

Price a réitéré que le régime nord-coréen refuse d'accepter une telle aide. «Comme je l'ai déjà dit, cependant, c'est la RPDC qui a toujours refusé tous les dons de vaccins», a-t-il rappelé.

Il a également accusé Pyongyang de négliger les besoins de sa population.

«Il y a une autre grande ironie, ou peut-être même une tragédie, dans le fait que même si la RPDC continue de refuser le don de vaccins Covid apparemment indispensables, elle continue d'investir des sommes incalculables dans des programmes de missiles balistiques et d'armes nucléaires qui ne font rien pour soulager le sort humanitaire du peuple nord-coréen», a fait état Price.

«Les dirigeants de la RPDC continuent de s'enrichir, de prendre soin de leurs copains tandis que les habitants du Nord, de la RPDC souffrent, apparemment maintenant avec le fardeau supplémentaire du Covid», a-t-il ajouté.

Pyongyang a organisé 16 séries de lancements de missiles cette année, dont sept rien qu'en janvier, ce qui a marqué le plus grand nombre de tests de missiles que le pays a effectués en un mois. Price a fait valoir que le royaume ermite pourrait également procéder à son essai nucléaire prévu.

«Nous n'avons jamais vu le régime de la RPDC accorder la priorité aux préoccupations humanitaires de son propre peuple plutôt qu'à ces programmes déstabilisateurs qui menacent la paix et la sécurité dans l'Indo-Pacifique et au-delà. Je ne pense donc pas que l'on puisse s'y attendre», a-t-il noté lorsqu'on l'a interrogé sur la possibilité que la Corée du Nord reporte son essai nucléaire en raison de l'épidémie.

Le département d'Etat a estimé plus tôt que le Nord pourrait se préparer à réaliser un essai nucléaire dès ce mois-ci, qui, s'il était effectué, marquerait le septième du genre. La Corée du Nord a procédé à son dernier essai nucléaire en septembre 2017.

as26@yna.co.kr

(FIN)

Accueil Haut de page