Go to Contents Go to Navigation

Notre site utilise des cookies et d'autres techniques pour offrir une meilleure qualité de service. En continuant à visiter le site, vous acceptez l'usage de ces techniques et notre politique. Voir en détail

Le Sserafim : les activités suspendues à cause d'une affaire de violence à l'école

Actualités 20.05.2022 à 11h09
Le nouveau groupe de K-pop et le premier girls band de Hybe, Le Sserafim, se produit lors d'un événement marquant ses débuts au gymnase de Jangchung, dans le centre de Séoul, le lundi 2 mai 2022.
Le girls band de K-pop pose pour une séance photos au gymnase de Jangchung, dans le centre de Séoul, le lundi 2 mai 2022, lors d'un événement marquant ses débuts avec l'album «Fearless».
Le girls band de K-pop Le Sserafim lors d'un événement marquant ses débuts avec l'album «Fearless», au gymnase de Jangchung, dans le centre de Séoul, le lundi 2 mai 2022.

SEOUL, 20 mai (Yonhap) -- A cause d'une affaire de violence à l'école impliquant la chanteuse Kim Ga-ram, les activités du girls band Le Sserafim sont presque suspendues à peine 18 jours après ses débuts. La participation du groupe composé de six membres dans l'émission «Music Bank» de KBS 2TV ainsi qu'une rencontre avec des fans prévues aujourd'hui ont été annulées, selon la maison de production Source Music ce vendredi.

«Nous présentons nos excuses auprès des fans qui ont tant attendu. […] Une autre date pour une visioconférence et une séance de signature sera annoncée très prochainement», a indiqué Source Music.

Jusqu'à aujourd'hui, la maison de production avait littéralement rejeté toutes les allégations de violence à l'école visant Kim Ga-ram qui s'est retrouvée coincée juste après la révélation officielle de faits par la victime à travers un bureau d'avocats. Source Music a noté que «nous allons publier rapidement notre position sur les allégations de violence à l'école d'une membre du groupe Le Sserafim après un examen».

jhoh@yna.co.kr

(FIN)

Accueil Haut de page