Go to Contents Go to Navigation

Notre site utilise des cookies et d'autres techniques pour offrir une meilleure qualité de service. En continuant à visiter le site, vous acceptez l'usage de ces techniques et notre politique. Voir en détail

Hyundai construira une usine de véhicules électriques en Géorgie, aux Etats-Unis

Economie 21.05.2022 à 10h49

SEOUL, 21 mai (Yonhap) -- Le groupe automobile Hyundai Motor a annoncé la construction d'une usine de fabrication de véhicules électriques et batteries cellulaires dans l'Etat de Géorgie, aux Etats-Unis, avec un investissement de 6.300 milliards de wons (soit environ 4,7 milliards d'euros), ce vendredi, alors que le président américain Joe Biden est actuellement en Corée du Sud.

Il s'agira de la première usine de véhicules électriques de Hyundai aux Etats-Unis. Le projet avait fait couler beaucoup d'encre car le groupe n'avait pas confirmé jusqu'à aujourd'hui. Une cérémonie de signature s'est déroulée le même jour dans le comté de Bryan, en Géorgie, pour cet investissement important entre les autorités locales et le groupe Hyundai Motor.

A travers ce projet, Hyundai projette de construire une usine de véhicules électriques d'une capacité de production annuelle de 300.000 unités sur une superficie de 11,83 millions de mètres carrés d'ici 2025. L'usine fabriquera plusieurs véhicules électriques destiné au marché de l'Amérique du Nord.

Le groupe a expliqué que «cette construction d'usine nous permettra de répondre rapidement à la demande diversifiée des clients et à l'expansion des commandes de véhicules électriques. Il est devenu possible d'établir une stratégie adaptée aux besoins du marché avec cette base de production et d'approvisionnent locale».

Par ailleurs, le gouvernement américain poursuit sa politique offrant des avantages aux véhicules électriques fabriqués sur son sol, notamment l'extension de la part des véhicules électriques jusqu'à 50% de la production totale des automobiles, l'installation de 500.000 bornes de recharge et l'accroissement des subventions accordées à l'achat d'ici 2030.

Parallèlement à la construction de cette usine de véhicules électriques, Hyundai projette de bâtir une usine de fabrication de batteries cellulaires à côté de l'usine des véhicules électriques dans le but d'avoir une chaîne d'approvisionnement plus stable. Il est à noter que le siège aux Etats-Unis de Kia Corp., une filiale du groupe Hyundai Motor, se trouve dans l'Etat de Géorgie, à 400 km du site de la future usine.

Avec la construction d'une usine entièrement dédiée à la fabrication de véhicules électriques, le groupe ambitionne de vendre quelque 840.000 unités à motorisation électrique aux Etats-Unis d'ici 2030. L'objectif de ventes sur le marché mondial fixé par le groupe Hyundai Motor pour 2030 s'élève à 3,23 millions d'unités : 1,83 million pour Hyundai et 1,4 million pour Kia.

Ce chiffre correspond à 12% du marché mondial des véhicules électriques. Pour cela, Hyundai proposera au marché mondial plus de 18 modèles électriques autour de l'année 2030, tandis que Kia disposera de 13 modèles.

Le président du groupe Hyundai Motor, Chung Euisun, a indiqué dans un message préenregistré et diffusé lors de la cérémonie de signature que «(l'usine en Géorgie) adoptera des technologies d'innovation pour sa production, l'usage de l'énergie renouvelable, et sera la première usine intelligente de Hyundai aux Etats-Unis qui servira de passerelle pour réaliser la vision de la mobilité future du groupe Hyundai Motor.»

Les drapeaux du groupe Hyundai Motor (Photo fournie par Yonhap TV. Revente et archivage interdits)
Chung Euisun, le patron du groupe Hyundai Motor. (Photo fournie par Hyundai. Revente et archivage interdtis)

jhoh@yna.co.kr

(FIN)

Accueil Haut de page