Go to Contents Go to Navigation

Notre site utilise des cookies et d'autres techniques pour offrir une meilleure qualité de service. En continuant à visiter le site, vous acceptez l'usage de ces techniques et notre politique. Voir en détail

(LEAD) Samsung investira 450.000 Mds de wons dans les puces et les industries bio

Actualités 24.05.2022 à 18h09

SEOUL, 24 mai (Yonhap) -- Samsung Electronics Co. a annoncé ce mardi qu'il investirait 450.000 milliards de wons (355 milliards de dollars) dans les semi-conducteurs et les sciences biologiques au cours des cinq prochaines années, alors que le géant électronique cherche à développer davantage ses activités dans les futurs moteurs de croissance.

L'entreprise a déclaré qu'elle dépenserait 360.000 milliards de wons, soit 80% de l'investissement, pour la recherche et le développement et la formation de talents en Corée du Sud, en particulier dans la fabrication de puces avancées. L'investissement prévu représente une hausse de 120.000 milliards de wons par rapport au total de 330.000 milliards de wons investis par Samsung au cours des cinq dernières années.

Samsung a désigné les semi-conducteurs, les produits biopharmaceutiques, l'intelligence artificielle et les technologies de communication de nouvelle génération comme ses futurs moteurs de croissance.

L'entreprise continuera d'investir de manière audacieuse dans l'industrie des semi-conducteurs qui a fait face à une pénurie chronique de puces au cours de ces dernières années, et de trouver de nouveaux marchés pour poursuivre sa croissance.

Samsung a déclaré en particulier qu'il cherchera à consolider sa position de leader sur le marché mondial des puces mémoire et à améliorer en même temps son activité de fabrication de puces sous contrat; qui est loin derrière la société taïwanaise TSMC.

Samsung souhaite également que l'investissement favorise un écosystème sans usine en Corée du Sud, qui à son tour stimulera la croissance des voitures électriques, des usines intelligentes, de la robotique et des appareils électroménagers intelligents.

L'investissement prévu sera en partie utilisé pour acheter des machines de fabrication de puces avancées de la société néerlandaise ASML Holding, le premier fabricant mondial d'équipements de photolithographie, par exemple, et pour créer 80.000 nouveaux emplois jusqu'en 2026 dans les industries des puces et de la biotechnologie.

L'annonce de l'investissement intervient quatre jours après que le géant sud-coréen de la technologie a reçu une immense attention médiatique à l'intérieur comme à l'extérieur du pays, le président américain Joe Biden ayant choisi l'usine de puces de Samsung comme première étape de son voyage en Asie.

Vendredi, Biden a visité l'usine de puces de Samsung à Pyeongtaek, à quelque 70 kilomètres au sud de Séoul, en compagnie du président sud-coréen Yoon Suk-yeol et du vice-président de Samsung Electronics, Lee Jae-yong, dans un geste symbolique illustrant l'engagement des deux alliés à coopérer dans des industries clés, comme les semi-conducteurs.

Les deux dirigeants ont signé la plaquette de silicium de 3 nanomètres de nouvelle génération de Samsung, basée sur la technologie GAA (Gate-All-Around), que Samsung produira dans les deux prochains mois.

Samsung aurait présenté son semi-conducteur de nouvelle génération lors de la visite de Biden afin de souligner ses capacités en matière de fonderie par rapport à TSMC, les deux sociétés étant en concurrence féroce pour commercialiser en premier les puces 3 nm.

Selon l'observatoire industriel TrendForce, au quatrième trimestre de l'année dernière, TSMC détenait 52,1% du marché mondial de la fonderie, suivi de Samsung avec 18,3%.

Le vice-président de Samsung Electronics, Lee Jae-yong, monte sur le podium pour prononcer un discours de bienvenue au président sud-coréen Yoon Suk-yeol et au président américain Joe Biden dans une usine de puces de l'entreprise à Pyeongtaek, à 70 kilomètres au sud de Séoul, le 20 mai 2022.
Les plaquettes de semi-conducteur signées par le président sud-coréen Yoon Suk-yeol (à g.) et le président américain Joe Biden (à dr.) dans une usine de puces Samsung Electronics à Pyeongtaek, à 70 kilomètres au sud de Séoul, le 20 mai 2022.
Visite dans une usine de Samsung

as26@yna.co.kr

eloise@yna.co.kr

(FIN)

Accueil Haut de page