Go to Contents Go to Navigation

Notre site utilise des cookies et d'autres techniques pour offrir une meilleure qualité de service. En continuant à visiter le site, vous acceptez l'usage de ces techniques et notre politique. Voir en détail

Cannes 2022 : des critiques contrastées pour «Les Bonnes Etoiles»

Actualités 27.05.2022 à 11h16
Une scène de «Les Bonnes Etoiles». (Photo fournie par CE ENM. Revente et archivage interdits)
Une scène de «Les Bonnes Etoiles». (Photo fournie par CE ENM. Revente et archivage interdits)

CANNES, 26 mai (Yonhap) -- Le long métrage «Les Bonnes Etoiles» (Broker), écrit et réalisé par le réalisateur japonais Hirokazu Kore-eda qui a remporté la Palme d'or avec «Une Affaire de famille» (Shoplifters) en 2018, mais produit, financé et distribué par des entreprises sud-coréennes dont CJ ENM, a obtenu des critiques de différentes natures de la part des médias étrangers après sa projection sur l'écran du Grand Théâtre Louis Lumière de Cannes en première mondiale ce jeudi (heure française).

Le quotidien britannique The Guardian a déclaré que le film était «fondamentalement stupide et léger de façon fatigante», en donnant seulement deux points sur cinq. Le film parle de l'adoption, mettant en scène des relations entre des personnages autour d'une «boîte à bébés», où les gens peuvent déposer anonymement des nouveau-nés qu'ils ne peuvent pas élever.

Le petit garçon abandonné dans la boîte à bébés par la jeune mère (IU ou Lee Ji-eun) est recueilli par deux trafiquants d'enfants (Song Kang-ho et Kang Dong-won), qui souhaitent revendre le bébé à des parents adoptifs. Mais le trio est suivi de près par un duo d'inspectrices de police (Bae Doo-na et Lee Joo-young), qui veulent prendre les malfrats en flagrant délit au moment de la transaction.

Un autre journal britannique, le Daily Telegraph, a également donné deux points en disant que ce film «pourrait être la plus grande déception parmi les œuvres en compétition à Cannes». Le média américain couvrant les activités de divertissement The Wrap a déclaré que le film n'était pas très marquant mais était mieux que les autres.

Le magazine en ligne américain Deadline a donné une critique favorable du film «Les Bonnes Etoiles»», le premier projet en langue coréenne du réalisateur primé à Cannes, en disant que ce n'est pas un film profond, mais qu'il entretient des liens étroits avec les faiblesses humaines, la souplesse émotionnelle et une vaste gamme de tempéraments.

La production a également obtenu une critique favorable du magazine américain consacré à l'industrie du spectacle Variety. «Le film suit la curiosité naturelle du réalisateur jusqu'à sa conclusion la plus humaine», a déclaré le magazine.

Par ailleurs, le dernier film du cinéaste sud-coréen Park Chan-wook, «Decision to Leave», qui est en compétition officielle à Cannes avec «Les Bonnes Etoiles», a reçu des critiques favorables de la part des médias étrangers après sa première au Festival de Cannes au début de la semaine.

rainmaker0220@yna.co.kr

(FIN)

Accueil Haut de page