Go to Contents Go to Navigation

Notre site utilise des cookies et d'autres techniques pour offrir une meilleure qualité de service. En continuant à visiter le site, vous acceptez l'usage de ces techniques et notre politique. Voir en détail

Elections locales : le parti au pouvoir remporte une victoire écrasante

Actualités 02.06.2022 à 07h00
Des dirigeants du Parti du pouvoir du peuple (PPP) célèbrent leur victoire en apposant des autocollants sur les photos des candidats qui devraient remporter les élections locales à l'Assemblée nationale à Séoul, le jeudi 2 juin 2022.

Des dirigeants du Parti du pouvoir du peuple (PPP) célèbrent leur victoire en apposant des autocollants sur les photos des candidats qui devraient remporter les élections locales à l'Assemblée nationale à Séoul, le jeudi 2 juin 2022.

Les dirigeants du Parti démocrate (PD), la principale formation de l'opposition, regardent l'émission télévisée sur le résultat du sondage à la sortie des urnes des élections locales effectué par les trois grandes chaînes de télévisions du pays, KBS, MBC et SBS, le mercredi 1er juin 2022. Le résultat de cette enquête donne la victoire au parti au pouvoir conservateur, le Parti du pouvoir du peuple (PPP), avec 10 postes gagnés sur 17 villes métropolitaines et provinces. (Pool photo)

Les dirigeants du Parti démocrate (PD), la principale formation de l'opposition, regardent l'émission télévisée sur le résultat du sondage à la sortie des urnes des élections locales effectué par les trois grandes chaînes de télévisions du pays, KBS, MBC et SBS, le mercredi 1er juin 2022. Le résultat de cette enquête donne la victoire au parti au pouvoir conservateur, le Parti du pouvoir du peuple (PPP), avec 10 postes gagnés sur 17 villes métropolitaines et provinces. (Pool photo)

Un électeur dépose son bulletin de vote comptant pour les élections locales dans un bureau de vote à Séoul, le 1er juin 2022. (Yonhap)

Un électeur dépose son bulletin de vote comptant pour les élections locales dans un bureau de vote à Séoul, le 1er juin 2022. (Yonhap)

Le dépouillement des bulletins de vote pour les élections locales se déroule dans un gymnase à Séoul, le mercredi 1er juin. (Pool photo)

Le dépouillement des bulletins de vote pour les élections locales se déroule dans un gymnase à Séoul, le mercredi 1er juin. (Pool photo)

SEOUL, 02 juin (Yonhap) -- Le Parti du pouvoir du peuple (PPP) au pouvoir a remporté une nette victoire lors des élections locales tenues la veille, donnant au gouvernement Yoon Suk-yeol lancé il y a 22 jours les coudées franches afin de poursuivre ces objectifs.

Le PPP est arrivé en tête dans 12 scrutins sur 17 pour élire les maires des villes et gouverneurs provinciaux, dont Séoul, tandis que la principale formation d'opposition, le Parti démocrate (PD), en a remporté seulement quatre, dont trois dans les provinces du Jeolla, son bastion traditionnel.

Le plus grand champ de bataille est la province du Gyeonggi où le candidat du PD et l'ancien ministre de l'Economie et des Finances Kim Dong-yeon devance sa rivale du PPP Kim Eun-hye de 0,14 point de pourcentage.

A Séoul, l'actuel maire Oh Se-hoon a été réélu, tandis que Yoo Jeong-bok du PPP a remporté la course pour le mairie d'Incheon.

Le PPP a également remporté la victoire dans les deux provinces du Chungcheon, la province du Gangwon et les postes de maire des villes centrales de Sejong et Daejeon, ainsi que les villes du sud-est de Daegu, Ulsan et Busan.

«Je pense que nous avons complété le changement réel du gouvernement en remportant les élections locales après la victoire à l'élection présidentielle», a déclaré le chef du groupe parlementaire du PPP, Kweon Seong-dong. «Nous travaillerons plus dur pour réaliser la volonté du peuple avec une attitude humble.»

Le patron de la formation au pouvoir Lee Jun-seok a également remercié les électeurs. «Nous sommes profondément reconnaissants pour le soutien que le peuple nous a donné», a dit Lee. «Plus que toute autre chose, nous sommes reconnaissants d'avoir reçu une chance de reprendre une part considérable de l'administration régionale après la victoire à l'élection présidentielle.»

Le PD a gagné seulement quatre scrutins, à savoir les postes de maire de Gwangju et de gouverneurs des deux provinces du Jeolla et de Jeju. «Je pense que nous avons reçu notre deuxième punition après l'élection présidentielle», a fait savoir la chef par intérim Park Ji-hyun. «Les résultats sont pires que nous l'avions imaginé.»

Les élections ont eu lieu moins d'un mois après l'investiture du président Yoon Suk-yeol. Les résultats devraient renforcer considérablement le mandat de la nouvelle administration.

Les élections locales de cette année concernent 17 mairies métropolitaines et postes de gouverneur provinciaux, 226 chefs de collectivités locales, ainsi que 872 sièges dans les conseils provinciaux et métropolitains et 2.988 dans les conseils locaux de niveau inférieur.

Sept sièges à l'Assemblée nationale sont également en jeu, et des élections parlementaires partielles auront lieu dans les districts de Daegu, Incheon, Seongnam, Wonju, Boryeong, Changwon et Jeju.

L'ancien candidat à la présidentielle du PD Lee Jae-myung a été élu dans le district de Gyeyang-B à Incheon. Lee est également le chef de la campagne des élections locales du parti. Malgré sa victoire, Lee affiche une mine sombre. «J'accepte humblement la réprimande sévère que le peuple nous a donné», a-t-il fait savoir durant une interview à son siège de campagne. «Je ferais de mon mieux pour regagner la confiance et l'amour du peuple.»

Dans une autre élection partielle, Ahn Cheol-soo du PPP, qui s'est retiré de la course à la présidence pour soutenir Yoon, a décroché le siège pour le district Bundang-A de Seongnam, au sud de Séoul, en battant Kim Byoung-gwan du PD.

Le PPP et le PD se sont affrontés sur diverses questions à l'approche des élections, allant d'un projet de budget supplémentaire pour soutenir les petits commerçants touchés par la pandémie à une proposition de fusion de l'aéroport international Gimpo de Séoul avec l'aéroport international d'Incheon.

Le PPP estime que le sommet de Yoon avec le président américain Joe Biden et les récentes provocations de la Corée du Nord ont contribué à faire valoir ses arguments auprès des électeurs.

Pour le PD, les résultats ont porté un coup dur au plan d'élargir son pouvoir à travers la nation dans le but de surveiller le gouvernement Yoon, après sa défaite à l'élection présidentielle.

Le scrutin a eu lieu de 6 h à 18h dans 14.465 centres de vote, selon la Commission nationale des élections (NEC) et les patients atteints du Covid-19 ainsi que les personnes en quarantaine ont été autorisés à voter entre 18h30 et 19h30. Le dépouillement a débuté à environ 20h45 dans 255 centres.

Le taux de participation aux élections locales de ce mercredi a été provisoirement estimé à 50,9%, soit le deuxième taux le plus bas jamais enregistré pour des élections locales, a indiqué la NEC.

Ce taux de participation provisoire marque une baisse de 9,3 points de pourcentage par rapport aux 60,2% enregistrés lors des précédentes élections locales de 2018. C'est le deuxième plus faible après les 48,9% lors des élections locales de 2002.

rainmaker0220@yna.co.kr

(FIN)

Mots clés
Accueil Haut de page