Go to Contents Go to Navigation

Notre site utilise des cookies et d'autres techniques pour offrir une meilleure qualité de service. En continuant à visiter le site, vous acceptez l'usage de ces techniques et notre politique. Voir en détail

La grève des routiers affecte la production de Hyundai Motor

Actualités 09.06.2022 à 21h48

SEOUL, 09 juin (Yonhap) -- Hyundai Motor Co. a déclaré ce jeudi que la grève des routiers affecte la production de ses principales usines dans le pays, qui souffrent déjà de la pénurie mondiale de puces.

Environ 8.100 des 22.000 membres de l'Union solidaire du transport de marchandises ont rejoint le troisième jour de la grève qui a débuté mardi, a indiqué le ministère des Transports.

Les camionneurs en grève ont refusé de livrer des pièces automobiles aux cinq usines de Hyundai à Ulsan à partir de 14 heures mercredi, provoquant une interruption de la production de véhicules en raison d'un manque de composants automobiles.

Hyundai produit environ 6.000 véhicules de 17 types par jour dans ses cinq usines d'Ulsan, une ville industrielle située à 410 km au sud-est de Séoul. Ces modèles comprennent le SUV Genesis GV80 et le modèle tout électrique Ioniq 5 de Hyundai .

L'entreprise n'a pas quantifié les pertes de production causées par le débrayage des camionneurs.

Hyundai possède sept usines en Corée du Sud et 11 usines à l'étranger, dont quatre en Chine et une aux Etats-Unis, en République tchèque, en Turquie, en Russie, en Inde, au Brésil et en Indonésie. Leur capacité combinée atteint 5,65 millions de véhicules.

Les camionneurs demandent au gouvernement de prolonger un système de taux de fret destiné à garantir leurs salaires de base dans un contexte de flambée des prix du diesel.

Le président Yoon Suk-yeol a appelé au dialogue pour résoudre la grève, mais a mis en garde contre les actions violentes des grévistes.

Plus d'une dizaine de membres du syndicat ont été placés en garde à vue mercredi pour avoir entravé le fonctionnement de camions de marchandises à travers tout le pays. Aucune échauffourée n'a été signalée jeudi.

Le ministère du Transport a déclaré que la grève n'a pas provoqué de perturbations majeures, mais que le volume des conteneurs entrant et sortant des principaux ports, notamment Incheon et Busan, a fortement diminué.

Le volume du trafic de conteneurs au port de Busan était de 6.336 équivalents vingt pieds (EVP) de 10 heures à 17 heures, soit environ 30% des 21.604 EVP enregistrés à la même période le mois dernier.

Le port d'Incheon a également vu ce volume chuter à 1.625 EVP à 17 heures, ce qui représente environ 16,7% de la moyenne de 9.755 EVP aux heures normales.

Des membres de l'Union solidaire du transport de marchandises organisent une grève pour réclamer des salaires de base dans un contexte de flambée des prix du diesel, devant l'entrée de l'usine Hyundai Motor d'Ulsan, à 410 km au sud-est de Séoul, le 8 juin 2022. (Yonhap)

mathieu@yna.co.kr

(FIN)

Mots clés
Accueil Haut de page