Go to Contents Go to Navigation

Notre site utilise des cookies et d'autres techniques pour offrir une meilleure qualité de service. En continuant à visiter le site, vous acceptez l'usage de ces techniques et notre politique. Voir en détail

Nucléaire : Pyongyang a déboursé 642 mlns de dollars en 2021

Actualités 15.06.2022 à 10h31

WASHINGTON/SEOUL, 15 juin (Yonhap) -- La Corée du Nord a dépensé plus de 640 millions de dollars en 2021 pour poursuivre son ambition nucléaire, a déclaré hier la Campagne internationale pour l'abolition des armes nucléaires (ICAN).

L'organisation mondiale de non-prolifération a également indiqué dans son rapport annuel intitulé «Squandered: 2021 Global Nuclear Weapons Spending» que le Nord détiendrait 20 armes nucléaires assemblées.

Notant qu'il y a «très peu d'informations publiques sur les dépenses nucléaires nord-coréennes ou sur ses dépenses militaires globales», le compte rendu précise que la Corée du Sud estime chaque année le revenu national brut (RNB) du Nord et que Séoul a placé le RNB du pays à 35.000 milliards de wons nord-coréens en 2020.

«Les dépenses militaires nord-coréennes sont très incertaines, mais en 2009, un groupe de réflexion sud-coréen a estimé que la Corée du Nord avait dépensé 8,7 milliards de dollars pour son armée, ce qui représentait environ un tiers (35%) du RNB à l'époque», a-t-il fait savoir. Le rapport ajoute que Pyongyang aurait dépensé environ 6% de son budget militaire pour son programme nucléaire en 2011.

«En supposant que la Corée du Nord consacre encore 6% de ses dépenses militaires annuelles aux armes nucléaires, elle aurait dépensé environ 734 milliards de wons coréens pour son programme nucléaire en 2020. 734 milliards de wons nord-coréens représentent 642 millions de dollars, ce qui est notre estimation pour 2021 des dépenses nucléaires nord-coréennes», explique le rapport.

Le document a été publié sur fond de craintes d'un nouvel essai nucléaire du royaume ermite. Le ministre des Affaires étrangères de Séoul, Park Jin, a annoncé cette semaine que le Nord semblait avoir terminé tous les préparatifs de ce qui serait son septième essai nucléaire. L'armée nord-coréenne a effectué son sixième essai nucléaire en septembre 2017.

Le rapport annuel couvre neuf pays ayant des programmes d'armes nucléaires connus ou clandestins. Ils comprennent les Etats-Unis, la Chine, la Russie, la Grande-Bretagne, la France, l'Inde, Israël et le Pakistan. On estime que les Etats-Unis ont dépensé le plus gros montant pour les armes nucléaires, déboursant 44,2 milliards de dollars en 2021, suivis de la Chine et de la Russie avec respectivement 11,7 milliards et 8,6 milliards de dollars, selon le compte rendu.

as26@yna.co.kr

(FIN)

Accueil Haut de page