Go to Contents Go to Navigation

Notre site utilise des cookies et d'autres techniques pour offrir une meilleure qualité de service. En continuant à visiter le site, vous acceptez l'usage de ces techniques et notre politique. Voir en détail

Pas d'auto-isolement pour les voyageurs malgré le rebond des infections venant de l'étranger

Actualités 15.06.2022 à 16h40
Hall d'arrivée de l'aéroport international d'Incheon. (Photo d'archives Yonhap)
Centre de dépistage à l'aéroport

SEOUL, 15 juin (Yonhap) -- Le gouvernement maintiendra les règles d'entrée sur le territoire national qui ont été récemment assouplies malgré le récent rebond du nombre de nouvelles infections au nouveau coronavirus (Covid-19) provenant de l'étranger, ont indiqué ce mercredi les autorités sanitaires.

La Corée du Sud a rapporté aujourd'hui 9.435 nouveaux cas d'infection au Covid-19, dont 104 venus de l'étranger, selon l'Agence coréenne de contrôle et prévention des maladies (KDCA). Le nombre de nouvelles infections en provenance de l'étranger a bondi à trois chiffres pour la première fois depuis presque 100 jours alors que les infections journalières montrent une tendance baissière.

Malgré ce bond, le gouvernement continuera à ne pas imposer aux voyageurs venant de l'étranger un auto-isolement obligatoire de sept jours alors qu'il juge faible la possibilité de voir les patients du Covid-19 venant de l'étranger diffuser le virus à un grand nombre de personnes dans le pays.

Depuis le 8 juin dernier, les arrivants de l'étranger, quels que soient leur nationalité et leur statut vaccinal, ne sont pas tenus de se placer en auto-isolement de sept jours même s'ils doivent toujours présenter le résultat d'un test de réaction en chaîne par polymérase (PCR) dans les trois jours suivant leur arrivée en Corée du Sud.

Citant une étude de séroprévalence menée auprès de 1.612 personnes âgées de 10 ans ou plus de janvier à avril, selon laquelle 94,9% d'entre elles ont développé des anticorps au Covid-19 après avoir été infectées ou vaccinées, Son Young-rae, haut officiel du ministère de la Santé, a estimé qu'une telle situation immunitaire permettrait de réduire au minimum la possibilité de voir les patients du Covid-19 venant de l'étranger provoquer une grande diffusion du virus dans le pays.

«Nous jugeons qu'il est plutôt nécessaire de continuer à assouplir les restrictions d'entrée excessives que de les renforcer pour le moment compte tenu de la situation stable liée au Covid-19, de la capacité du système médical et de la séroprévalence dans le pays», a noté Son.

lsr@yna.co.kr

(FIN)

Accueil Haut de page