Go to Contents Go to Navigation

Notre site utilise des cookies et d'autres techniques pour offrir une meilleure qualité de service. En continuant à visiter le site, vous acceptez l'usage de ces techniques et notre politique. Voir en détail

(2e LD) La Corée du Sud reporte indéfiniment le lancement de sa fusée spatiale en raison d'un problème technique

Actualités 15.06.2022 à 20h19

SEOUL, 15 juin (Yonhap) -- La Corée du Sud a reporté ce mercredi le lancement de sa fusée spatiale Nuri, un capteur dans le réservoir d'oxydation ayant montré des irrégularités, un jour seulement avant le décollage.

L'Institut coréen de recherche aérospatiale (KARI) a ramené la fusée Nuri au bâtiment d'assemblage pour contrôle. La plateforme de lancement se situe au Centre spatial de Naro à Goheung, un village côtier situé à 470 km au sud de Séoul, ont indiqué des responsables.

«Vérifier le problème avec la fusée érigée était difficile, nous avons donc déterminé qu'il était impossible de procéder à la préparation du lancement dans la situation actuelle», a déclaré un responsable du KARI.

Le responsable a déclaré qu'une nouvelle date de lancement devrait être décidée une fois que la cause du problème sera identifiée et corrigée.

Selon le KARI, les mesures du capteur du réservoir d'oxydation changent normalement lorsque la fusée est érigée.

Les chiffres du capteur de Nuri n'ont montré cependant aucun changement au cours du processus.

«Le capteur lui-même pourrait être problématique, ou il pourrait s'agir d'un problème avec le câble ou la boîte à bornes», a déclaré le responsable.

Le lancement était prévu mercredi pour mettre en orbite cinq satellites, mais a été retardé d'un jour en raison de vents violents.

La fusée Nuri est chargée d'un satellite de vérification des performances de 162,5 kilogrammes pour tester les capacités de la fusée et de quatre satellites cubiques développés par quatre universités à des fins de recherche universitaire, ainsi que d'un satellite factice de 1,3 tonne.

Lors de sa première tentative en octobre, Nuri a réussi à atteindre l'altitude cible de 700 kilomètres mais n'a pas réussi à mettre en orbite un satellite factice, car le moteur du troisième étage s'est éteint plus tôt que prévu.

Les ingénieurs aérospatiaux sud-coréens ont renforcé un dispositif d'ancrage du réservoir d'hélium à l'intérieur du réservoir d'oxydation du troisième étage de Nuri.

La Corée du Sud a investi près de 2.000 milliards de wons (1,8 milliard de dollars) dans la construction de Nuri depuis 2010. Le projet a été réalisé en Corée du Sud avec des technologies de fabrication nationales, y compris la conception, la production, les essais et le lancement.

Le pays prévoit de procéder à quatre autres lancements de fusées Nuri d'ici 2027.

Fusée Nuri
Installation de la fusée Nuri

mathieu@yna.co.kr

eloise@yna.co.kr

(FIN)

Mots clés
Accueil Haut de page