Go to Contents Go to Navigation

Notre site utilise des cookies et d'autres techniques pour offrir une meilleure qualité de service. En continuant à visiter le site, vous acceptez l'usage de ces techniques et notre politique. Voir en détail

(LEAD) Une politique cohérente sur la Corée du Nord est nécessaire, selon le ministre de l'Unification

Actualités 15.06.2022 à 21h46

SEOUL, 15 juin (Yonhap) -- La Corée du Sud continuera à poursuivre le dialogue avec la Corée du Nord conformément à l'esprit de conciliation issu du tout premier sommet entre leurs dirigeants il y a plus de deux décennies, a déclaré ce mercredi le ministre de l'Unification Kwon Young-se.

Kwon a souligné la nécessité de maintenir une politique cohérente à l'égard de Pyongyang pour assurer des relations intercoréennes stables durant ces «périodes difficiles», dans son discours prononcé à l'occasion du 22e anniversaire de la déclaration du 15-juin adoptée lors d'un sommet historique en 2000 entre le président sud-coréen de l'époque Kim Dae-jung et le dirigeant nord-coréen de l'époque Kim Jong-il.

«La politique de l'administration Yoon Suk-yeol sur la Corée du Nord ouvrira une nouvelle voie qui englobe la flexibilité dont ont fait preuve les administrations libérales précédentes, ainsi qu'une position stable maintenue par les administrations conservatrices dans le passé», a-t-il déclaré.

Il a également souligné l'importance pour les deux Corées de respecter les accords intercoréens existants, y compris le communiqué conjoint du 4 juillet signé en 1972, connu pour être le premier accord signé par la Corée du Sud et la Corée du Nord depuis la division de la péninsule, ainsi que la déclaration de Panmunjom convenue entre l'ancien président Moon Jae-in et le dirigeant nord-coréen Kim Jong-un en 2018.

Kwon a également fait part de ses inquiétudes concernant les récents lancements de missiles par le Nord, y compris un missile balistique intercontinental, et a vivement exhorté le régime à cesser immédiatement toutes les provocations.

Lors d'un autre événement organisé par le comité sud-coréen créé pour mettre en œuvre la déclaration conjointe du 15 juin, son homologue nord-coréen a envoyé un message critiquant le gouvernement sud-coréen et appelant à la mise en œuvre de déclarations intercoréennes fondées sur «l'autonomie national».

«La force conservatrice qui vient de prendre le pouvoir au Sud se considère comme une force d'attaque pour réaliser la politique hostile des Etats-Unis contre la Corée du Nord», a-t-il ajouté.

Le ministre de l'Unification Kwon Young-se répond aux questions des députés à l'Assemblée nationale à Séoul, le 20 mai 2022. (Photo d'archives Yonhap)

eloise@yna.co.kr

(FIN)

Accueil Haut de page