Go to Contents Go to Navigation

Notre site utilise des cookies et d'autres techniques pour offrir une meilleure qualité de service. En continuant à visiter le site, vous acceptez l'usage de ces techniques et notre politique. Voir en détail

Lee de Samsung effectue une visite à ASML pour étendre la coopération

Actualités 15.06.2022 à 21h45

SEOUL, 15 juin (Yonhap) -- Le dirigeant de facto de Samsung, Lee Jae-yong, a discuté des moyens de stimuler la coopération dans le secteur des semi-conducteurs avec le PDG d'ASML, Peter Wennink, a déclaré la société ce mercredi.

Lee, vice-président de Samsung Electronics, est actuellement en voyage d'affaires en Europe. Il a rencontré Wennink et le directeur technique Martin van den Brink dans les bureaux du fabricant de puces à Veldhoven, aux Pays-Bas, mardi (heure locale) pour discuter des moyens d'étendre la coopération dans le domaine des puces et de l'acquisition des systèmes de lithographie par rayonnement ultraviolet extrême (EUV) d'ASML, qui sont essentiels pour produire des puces avancées, selon Samsung.

Lee était accompagné du co-PDG de Samsung Electronics, Kyung Kye-hyun, qui est responsable des activités liées aux puces de la société.

Les hauts dirigeants des deux entreprises de puces ont parlé du futur de la technologie des puces, des perspectives de l'industrie et de la coopération dans la technologie de fabrication de semi-conducteurs avancés, a déclaré Samsung.

Lee a rendu visite à ASML en octobre 2020 pour discuter de l'approvisionnement en équipements EUV essentiels à la production de puces avec un processus de 7 nanomètres ou moins.

Les deux entreprises, qui comptent parmi les acteurs les plus importants dans le secteur des puces, travaillent en étroite collaboration depuis de nombreuses années. On les voit aujourd'hui intensifier leur partenariat dans un contexte de pénurie mondiale de puces et de demande croissante.

Wennink s'est rendu en avril en Corée du Sud car l'entreprise développe ses activités dans le pays. Quand Wennink s'est rendu dans le pays en novembre, il a rencontré des dirigeants de Samsung et de SK hynix pour discuter du développement des puces et des problèmes d'approvisionnement.

Lee a également rencontré le Premier ministre néerlandais Mark Rutte pour discuter des moyens d'étendre la coopération en matière de puces et de résoudre les problèmes de la chaîne d'approvisionnement mondiale.

Les Pays-Bas constituent un marché important et abritent de nombreuses sociétés de semi-conducteurs de pointe, telles qu'ASML et NXP.

Mercredi, Lee a rencontré Luc Van den hove, PDG d'Imec en Belgique, un centre de recherche sur les semi-conducteurs et les nanotechnologies et un développeur de premier plan de technologie de puces avancées. L'Imec travaille avec ASML sur la lithographie avancée.

Lee a visité l'entreprise et a reçu des informations sur les nanotechnologies, l'intelligence artificielle et les biotechnologies, a indiqué Samsung.

Lee est parti pour les Pays-Bas, l'Allemagne et la France le 7 juin, son deuxième voyage d'affaires à l'étranger en six mois. En décembre, il s'était rendu aux Emirats arabes unis et en Arabie saoudite pour étendre ses réseaux et rechercher de nouvelles opportunités commerciales.

Le géant technologique sud-coréen a annoncé il y a deux semaines un plan d'investissement massif sur les cinq prochaines années afin d'améliorer sa compétitivité dans l'industrie des puces.

Samsung investira 450.000 milliards de wons (355 milliards de dollars) dans les semi-conducteurs et les produits biopharmaceutiques au cours des cinq prochaines années, dont 80% seront consacrés à la recherche et au développement et à la formation de talents en Corée du Sud, notamment dans le domaine de la fabrication de puces de pointe.

La société a notamment déclaré qu'elle importera rapidement les machines EUV, qui, selon elle, «donneront à Samsung un avantage dans la fabrication des micropuces les plus avancées.»

Lee rentrera samedi en Corée du Sud.

Le vice-président de Samsung Electronics, Lee Jae-yong (à droite), s'entretient avec le PDG d'ASML, Peter Wennink, au siège de la société néerlandaise d'équipements de fabrication puces à Veldhoven, aux Pays-Bas, le 14 juin 2022. (Photo fournie par Samsung Electronics. Archivage et revente interdits) (Yonhap)
Le vice-président de Samsung Electronics, Lee Jae-yong (à droite), inspecte une machine de fabrication de puces au siège de la société néerlandaise ASML à Veldhoven, aux Pays-Bas, le 14 juin 2022. (Photo fournie par Samsung Electronics. Archivage et revente interdits) (Yonhap)

mathieu@yna.co.kr

(FIN)

Accueil Haut de page