Go to Contents Go to Navigation

Notre site utilise des cookies et d'autres techniques pour offrir une meilleure qualité de service. En continuant à visiter le site, vous acceptez l'usage de ces techniques et notre politique. Voir en détail

Exposition universelle 2030 : BTS et Ban Ki-moon se joindront à la campagne

International 21.06.2022 à 10h52
Le Premier ministre Han Duck-soo (au c.) pose pour une séance photos le lundi 20 juin avec le président du groupe SK, Chey Tae-won (à dr.) et du maire de Busan, Park Heong-joon, à l'hôtel InterContinental Paris.

SEOUL/PARIS, 21 juin (Yonhap) -- Le groupe superstar de K-pop Bangtan Boys (BTS) continuera à servir d'ambassadeur de bonne volonté pour promouvoir la candidature de la Corée du Sud en vue d'organiser l'Exposition universelle de 2030 à la ville de Busan, malgré la suspension des activités de groupe récemment annoncée, a assuré le Premier ministre Han Duck-soo.

«Comme nous devons mener la campagne auprès de plus de 170 pays du monde, des personnalités de divers milieux et classes se joindront à nos efforts», a déclaré le Premier ministre lors d'une rencontre avec des correspondants sud-coréens en France. Il est actuellement à Paris pour participer à une assemblée générale du Bureau international des expositions (BIE).

«Le président du comité de candidature de l'Exposition universelle de Busan, Kim Young-joo, voyagera à l'étranger pour persuader (les autres pays de soutenir la candidature sud-coréenne) et l'ancien secrétaire général des Nations unies Ban Ki-moon jouera aussi un rôle», a-t-il ajouté.

«BTS poursuivra aussi ses activités en tant qu'ambassadeur de bonne volonté», a assuré Han en ajoutant que la suspension des activités de groupe n'aura pas de répercussions sur les activités d'ambassadeur. L'agence du groupe, Big Hit Music, a annoncé la semaine dernière que le septuor a accepté la demande de la ville de Busan de servir d'ambassadeur pour promouvoir sa candidature à l'Exposition universelle de 2030.

Au deuxième jour de l'assemblée générale du BIE demain, Han donnera une présentation sur la candidature de la Corée du Sud pour accueillir l'événement international sous le thème «Transformer notre monde, naviguer vers un meilleur futur». A Paris, il est accompagné du président du groupe SK, Chey Tae-won, qui est également le chef de la Chambre de commerce et d'industrie de Corée (KCCI), et du maire de Busan, Park Heong-joon.

Quand à sa participation à l'assemblée générale, le Premier ministre a indiqué qu'elle a été décidée au dernier moment pour montrer l'engagement ferme du gouvernement sud-coréen pour l'accueil de l'événement avant d'ajouter être disposé à prendre part à d'autres réunions si nécessaire. «La Corée du Sud a beaucoup de choses à montrer, y compris l'intelligence artificielle (IA) et son industrie», a noté Han en soulignant que 2030 est l'année cible fixée par l'ONU pour réaliser les objectifs de développement durable (ODD).

A propos des moyens de s'assurer des fonds en vue de l'organisation de l'événement, il a noté que l'Exposition universelle, qui est l'exposition la plus importante parmi les expositions supervisées par le BIE, génèrerait beaucoup de recettes en retour, en prévoyant qu'environ 50 millions de personnes visiteront l'événement s'il a lieu à Busan.

Interrogé sur la question de savoir si l'organisation de l'Exposition universelle de 2025 à Osaka, au Japon, ne désavantage pas la candidature de Busan, Han a répondu que «le plus important est ce que nous pouvons montrer». Trois villes sont actuellement en lice pour l'organisation de cette exposition, à savoir Busan, Riyad en Arabie Saoudite et Rome en Italie. La ville hôte sera décidée via un vote des 170 pays membres du BIE en novembre 2023.

lsr@yna.co.kr

(FIN)

Accueil Haut de page