Go to Contents Go to Navigation

Notre site utilise des cookies et d'autres techniques pour offrir une meilleure qualité de service. En continuant à visiter le site, vous acceptez l'usage de ces techniques et notre politique. Voir en détail

Lancement d'un satellite sur Ariane 5 pour améliorer la précision du GPS

Actualités 22.06.2022 à 16h11

SEOUL, 22 juin (Yonhap) -- La Corée du Sud lancera cette semaine un satellite d'aviation destiné à améliorer la précision et la fiabilité des signaux du système de positionnement global (GPS) et à contribuer à assurer la sécurité des vols, a déclaré ce mercredi le ministère du Territoire, de l'Infrastructure et du Transport.

Le Korea Augmentation Satellite System (KASS), le premier système d'augmentation par satellite du pays, devrait être lancé depuis un centre spatial à Kourou, en Guyane française, jeudi à 6h03 (heure de Séoul), selon le ministère. Pour le système, la Corée du Sud a loué le satellite de communication MEASAT-3d de la Malaisie pendant 15 ans, et il sera équipé d'un répéteur, ont indiqué les autorités.

Le système est destiné à augmenter les signaux GPS pour corriger les erreurs et améliorer la précision du positionnement en temps réel, ce qui devrait profiter à divers secteurs de services basés sur la localisation, notamment l'aviation, les transports, les systèmes aériens sans pilote et la conduite automatique. Le gouvernement prévoit d'inaugurer un service pilote vers décembre avant sa mise en service complète l'année prochaine, selon le ministère.

Le KASS est le septième système mondial de satellites géosynchrones officiellement enregistré auprès de l'Organisation de l'aviation civile internationale (OACI), après les Etats-Unis, l'Union européenne, l'Inde, le Japon, la Russie et la Chine. «Le lancement devrait renforcer la sécurité et l'efficacité des opérations aériennes et favoriser le développement technologique dans diverses industries», a souligné le ministre du Territoire, Won Hee-ryong.

Le lanceur spatial lourd européen Ariane 5 qui transportera le satellite MEASAT-3d équipé d'un répéteur pour le système d'augmentation par satellite de la Corée du Sud. (Image fournie par le ministère du Territoire, de l'Infrastructure et du Transport. Revente et archivage interdits)

as26@yna.co.kr

(FIN)

Accueil Haut de page