Go to Contents Go to Navigation

Notre site utilise des cookies et d'autres techniques pour offrir une meilleure qualité de service. En continuant à visiter le site, vous acceptez l'usage de ces techniques et notre politique. Voir en détail

La Corée du Nord doit effectuer un essai nucléaire pour obtenir des ogives plus petites, selon un expert

Corée du Nord 22.06.2022 à 19h02

SEOUL, 22 juin (Yonhap) -- La Corée du Nord a ses propres raisons militaires et techniques pour effectuer un nouvel essai nucléaire, le pays ayant besoin d'une ogive nucléaire miniaturisée pouvant être placée sur ses nouveaux missiles, a déclaré ce mercredi un ancien haut responsable de la défense sud-coréenne.

«Le niveau de miniaturisation des ogives nucléaires de la Corée du Nord est estimé à environ 60 centimètres de diamètre», a déclaré Kim Jung-sup, chercheur à l'Institut Sejong et ancien vice-ministre de la Défense, lors d'un forum à Séoul. «Pour pouvoir être monté sur les nouvelles armes tactiques guidées et les missiles hypersoniques (de la nation), comme le Hwasong-8, elles doivent devenir encore plus petites.»

La Corée du Nord pourrait procéder bientôt à son septième essai nucléaire souterrain. Le pays aurait terminé les préparatifs nécessaires sur son site d'essai de Punggye-ri.

«Lors du huitième congrès du Parti du travail l'année dernière, la Corée du Nord a dévoilé des plans visant à renforcer ses capacités de défense et il est nécessaire de procéder à un essai nucléaire supplémentaire en termes d'exigences militaires et techniques», a noté Kim. La Corée du Nord a effectué son sixième et dernier essai nucléaire en septembre 2017.

Le Portail Nord, également connu sous le nom de tunnel n° 2, du seul site d'essais nucléaires connu de la Corée du Nord, Punggye-ri, est dynamité le 24 mai 2018. (Photo d'archives Yonhap)

mathieu@yna.co.kr

(FIN)

Accueil Haut de page