Go to Contents Go to Navigation

Notre site utilise des cookies et d'autres techniques pour offrir une meilleure qualité de service. En continuant à visiter le site, vous acceptez l'usage de ces techniques et notre politique. Voir en détail

Han à Paris : «Macron souhaite un partenariat global, effectif et à long terme»

Actualités 23.06.2022 à 09h24
Le Premier ministre Han Duck-soo répond aux questions des journalistes à l'hôtel InterContinental à Paris avant de prendre son vol de retour en Corée du Sud, le mercredi 22 juin 2022 (heure locale). (Photo fournie par le cabinet du Premier ministre. Revente et archivage interdits)
Le Premier ministre Han Duck-soo (à dr.) s'entretient le mardi 21 juin 2022 avec la ministre française de l'Europe et des Affaires étrangères Catherine Colonna à Paris. Han est en visite dans la capitale française pour assister à une assemblée générale du Bureau international des expositions (BIE). (Photo fournie par le bureau du Premier ministre. Revente et archivage interdits)

SEOUL, 23 juin (Yonhap) -- Le Premier ministre Han Duck-soo a achevé sa mission à Paris pour la présentation de la candidature de la ville de Busan en vue d'accueillir l'Exposition universelle de 2030 lors de la 170e assemblée générale du Bureau international des expositions (BIE) tenue les 20 et 21 juin à Paris et a transmis des propos du président français Emmanuel Macron récemment réélu selon lesquels il souhaite un «partenariat global» avec la Corée du Sud.

En marge de sa visite à Paris, Han a rencontré la ministre française de l'Europe et des Affaires étrangères, Catherine Colonna, et a donné des détails de cet entretien tenu avant-hier (heure locale) en disant que «la France, l'un des pays principaux en Europe, s'intéresse sérieusement aux régions Indo-Pacifique et de l'Asie malgré la distance et considère la Corée du Sud comme l'un des partenaires les plus importants pour coopérer».

«J'ai reçu un message de la part du président français réélu, Emmanuel Macron, disant qu'il rencontrera le président Yoon à l'occasion du sommet de l'Organisation du traité de l'Atlantique Nord (Otan) et qu'il souhaite nouer un partenariat global, effectif et à long terme qui englobe la politique, la diplomatie et l'économie avec la Corée du Sud», a ajouté le Premier ministre Han. Lors d'une rencontre avec Colonna, Han a reçu également une lettre personnelle de la Première ministre française, Elisabeth Borne.

A ce propos, Han a fait savoir que «la Première ministre Borne a exprimé dans cette lettre des regrets sur le fait qu'elle n'a pas pu me rencontrer et qu'elle souhaite un rendez-vous lors de la prochaine occasion». D'après les explications de Han, la lettre personnelle de Borne et son message étaient inattendus.

Han a par ailleurs rencontré le secrétaire général du BIE, Dimitri Kerkentzes, et a indiqué que «nous sommes complètement d'accord sur le fait que l'orientation de l'exposition universelle du BIE correspond exactement à l'objectif visé par la Corée du Sud», en détaillant que «même le président Yoon a dit dans son discours d'investiture que la Corée du Sud est un pays basé sur le système libre de l'économie de marché et qu'elle cherche à coopérer avec les citoyens du monde sur le plan international».

Le Premier ministre Han rentrera ce jeudi en Corée du Sud et fêtera ses 100 jours à son poste dans l'avion du retour. Avant son départ vers l'aéroport, Han a confié aux journalistes dans le lobby de l'hôtel InterContinental à Paris que «nous avons transmis notre souhait de former des relations de coopération à long terme avec beaucoup de pays dans le monde», «je crois que les pays membres (du BIE) ont bien compris que cette orientation est celle du nouveau gouvernement de la république de Corée», tout en qualifiant sa visite en France de satisfaisante.

jhoh@yna.co.kr

(FIN)

Accueil Haut de page