Go to Contents Go to Navigation

Notre site utilise des cookies et d'autres techniques pour offrir une meilleure qualité de service. En continuant à visiter le site, vous acceptez l'usage de ces techniques et notre politique. Voir en détail

(LEAD) Pyongyang approuve le renforcement de la «dissuasion de guerre» lors d'une réunion clé

Corée du Nord 24.06.2022 à 11h37

SEOUL, 24 juin (Yonhap) -- La Corée du Nord a approuvé une «question importante» pour renforcer sa «dissuasion de guerre» lors d'une session de haut niveau de trois jours cette semaine sur les politiques et stratégies de défense, a rapporté ce vendredi l'Agence centrale de presse nord-coréenne (KCNA).

Il a également été décidé de «compléter les tâches opérationnelles» des troupes de première ligne par un «important plan d'action militaire», selon la KCNA qui a publié un rapport sur les résultats de la 3e réunion élargie de la 8e Commission militaire centrale du Parti du travail qui s'est terminée la veille. Elle n'a pas fourni de détails concernant les tâches mentionnées et le fait de savoir si la question nucléaire était à l'ordre du jour.

La session, présidée par le dirigeant Kim Jong-un, s'est déroulée au milieu de vives spéculations selon lesquelles le Nord pourrait préparer un autre essai nucléaire souterrain après une série de lancements de missiles balistiques.

Alors qu'il dirigeait la réunion, Kim a souligné la «nécessité pour toute l'armée de tout mettre en œuvre pour accomplir l'idée de construction d'armée et le plan stratégique militaire du Comité central du Parti [...] et consolider par tous les moyens les puissantes capacités d'autodéfense afin d'écraser toutes les forces hostiles», a indiqué la KCNA dans un article.

Les participants au rassemblement «ont approuvé une question importante consistant à fournir une garantie militaire pour renforcer davantage la dissuasion de guerre du pays, conformément au plan stratégique du Comité central du Parti, et ont ratifié le plan de réorganisation des formations organisationnelles militaires».

Cette photo publiée le vendredi 24 juin 2022 montre le dirigeant nord-coréen Kim Jong-un lors d'une réunion élargie de la Commission militaire centrale du Parti du travail qui s'est déroulée du 21 au 23 juin au siège du Parti à Pyongyang. (Utilisation en Corée du Sud uniquement et redistribution interdite)

Ils ont également décidé de créer un autre poste de vice-président à la Commission militaire centrale et y ont élu Ri Pyong-chol, secrétaire du Comité central. Plus tôt, Pyongyang a ouvertement fait allusion au déploiement d'armes nucléaires tactiques dans les unités d'artillerie de première ligne.

Après que le Nord a testé une nouvelle arme guidée tactique en avril, il a mis en avant que l'arme avait une «grande importance» pour «améliorer l'efficacité du fonctionnement des armes nucléaires tactiques de la RPDC et la diversification de leurs missions de puissance de feu». RPDC est le sigle du nom officiel du Nord, la République populaire démocratique de Corée.

as26@yna.co.kr

(FIN)

Accueil Haut de page