Go to Contents Go to Navigation

Notre site utilise des cookies et d'autres techniques pour offrir une meilleure qualité de service. En continuant à visiter le site, vous acceptez l'usage de ces techniques et notre politique. Voir en détail

Lancement d'un groupe de travail pour répondre au déclin démographique

Actualités 25.06.2022 à 09h00
Un salon sur les bébés se déroule dans la ville de Goyang, au nord de Séoul, le 10 mars 2022. (Photo d'archives)

SEOUL, 25 juin (Yonhap) -- La Corée du Sud a lancé un groupe de travail destiné à étendre les efforts politiques pour relever les défis démographiques alors qu'elle devrait subir une grave baisse de la population en âge de travailler dans les années à venir en raison de son faible taux de natalité chronique, a annoncé hier le ministère de l'Economie et des Finances.

Lors de la réunion inaugurale du groupe de travail, le vice-ministre des Finances, Bang Ki-seon, a souligné les efforts déployés par le gouvernement pour ralentir le rythme du déclin de la population en offrant davantage d'incitations au mariage, à l'accouchement et à la garde d'enfants, selon le ministère. Le pays est devenu une société âgée en 2017, dans laquelle le pourcentage de personnes âgées de 65 ans et plus dépassait 14% de la population totale, et on s'attend généralement à ce qu'il devienne une société super-âgée en 2025, lorsque ce pourcentage dépassera les 20%.

Séoul cherche également à accroître la participation des femmes et des citoyens âgés, ainsi que des étrangers, aux activités économiques et à augmenter la productivité de la main-d'œuvre. Bang s'est également engagé à réformer le système socio-économique du pays en fonction de l'évolution des structures démographiques en favorisant les technologies de pointe et en améliorant l'efficacité de la gestion du personnel et des installations.

«Nous saisirons les changements démographiques comme une chance de nous développer en renforçant les industries prometteuses dans les sociétés vieillissantes, telles que les robots», a mis en avant le responsable. Les ministères concernés et les experts civils examineront les mesures politiques actuelles sur les défis démographiques et proposeront de nouvelles méthodes, qui commenceront à être annoncées en juillet, a fait savoir le ministère.

Selon Statistique Corée (KOSTAT), la population en âge de travailler du pays, c'est-à-dire les personnes âgées de 15 à 64 ans, devrait chuter de 35% au cours des 30 prochaines années pour atteindre 24,19 millions en 2050. L'estimation est intervenue alors que le taux de fécondité total du pays, le nombre moyen d'enfants qu'une femme porte au cours de sa vie, a atteint un creux historique de 0,81 l'année dernière, contre 0,84 un an plus tôt.

Les experts estiment que l'évolution des normes sociales et les difficultés économiques, telles que la flambée des prix de l'immobilier, ont poussé de nombreux jeunes à reporter ou à renoncer à se marier et à avoir des bébés.

as26@yna.co.kr

(FIN)

Accueil Haut de page