Go to Contents Go to Navigation

Notre site utilise des cookies et d'autres techniques pour offrir une meilleure qualité de service. En continuant à visiter le site, vous acceptez l'usage de ces techniques et notre politique. Voir en détail

(LEAD) Kim Jong-un discute de changer l'organisation du Parti

Corée du Nord 28.06.2022 à 15h16
Le dirigeant nord-coréen Kim Jong-un dirige une réunion du secrétariat du Comité central du Parti du travail, le lundi 27 juin 2022, pour discuter des questions liées à la réorganisation et à la restructuration de ses départements, rapporte le lendemain l'Agence centrale de presse nord-coréenne (KCNA). (Utilisation en Corée du Sud uniquement et redistribution interdite)
Le dirigeant nord-coréen Kim Jong-un dirige une réunion du secrétariat du Comité central du Parti du travail, le lundi 27 juin 2022, pour discuter des questions liées à la réorganisation et à la restructuration de ses départements, rapporte le lendemain l'Agence centrale de presse nord-coréenne (KCNA). (Utilisation en Corée du Sud uniquement et redistribution interdite)

SEOUL, 28 juin (Yonhap) -- Le dirigeant nord-coréen Kim Jong-un a eu des discussions avec ses hauts conseillers du Parti du travail sur la restructuration du Comité central et le renforcement du contrôle dans la sécurité publique et le maintien de l'ordre public, dans le cadre des efforts pour resserrer son emprise sur le pouvoir sur fond de lutte contre le nouveau coronavirus (Covid-19) et d'impasse prolongée avec la Corée du Sud et les Etats-Unis.

Selon l'Agence centrale de presse nord-coréenne (KCNA), Kim a dirigé une réunion élargie du secrétariat du Comité central du Parti à Pyongyang la veille. Il a discuté des sujets concernant «l'amélioration et le réajustement du système de travail des organes dirigeants du Parti à tous les niveaux et le renforcement de leurs activités politiques» ainsi que la réorganisation de la structure de certains départements du Comité central, a indiqué la KCNA.

Jusqu'au mois de février, le Comité central était composé de 22 départements spécialisés exerçant un contrôle puissant dans la société nord-coréenne, a noté le ministère de l'Unification. Il a également parlé de renforcer «la direction politique concernant le travail de l'Etat et les domaines de la sécurité publique, du système judiciaire et du ministère public» et d'organiser le travail nécessaire cette année, a ajouté l'agence de presse.

Kim a ainsi pris une décision importante sur les règles et les tâches immédiates des départements, a indiqué la KCNA sans fournir d'autres détails. La séance de lundi est intervenue seulement deux semaines après que Kim a exhorté les officiels à déraciner le bureaucratisme et d'autres actes dangereux alors qu'il a convoqué une réunion du secrétariat dans le cadre des efforts pour resserrer la discipline interne.

Les observateurs disent que le Nord aurait discuté d'une grande restructuration de la structure organisationnelle du Parti lors de la séance de cette semaine pour remédier aux lacunes dévoilées dans sa réponse contre la pandémie. Durant une réunion du bureau politique le mois dernier, Kim a critiqué les officiels du Parti pour avoir échoué à répondre correctement à la pandémie de Covid-19 dans les premières phases.

Le Nord aurait également établi un nouveau département au sein du Parti pour aider Kim à resserrer son emprise sur le pouvoir, selon certains observateurs. Un officiel du ministère de l'Unification de Séoul a également indiqué que le Nord semblait avoir renforcé le contrôle sur le Parti pour «susciter l'unité interne».

De hauts officiels ont assisté à la réunion, dont Pak Jong-chon, vice-président de la Commission militaire centrale du Parti, et Jo Yong-won, secrétaire pour les affaires organisationnelles du Comité central du Parti. En janvier 2021, le Nord a révisé les règles du Parti pour rétablir le secrétariat qui avait été supprimé en 2016 et élu Kim au poste de «secrétaire général» du Parti.

rainmaker0220@yna.co.kr

(FIN)

Accueil Haut de page