Go to Contents Go to Navigation

Notre site utilise des cookies et d'autres techniques pour offrir une meilleure qualité de service. En continuant à visiter le site, vous acceptez l'usage de ces techniques et notre politique. Voir en détail

Les consommateurs anticipent la plus forte inflation en 10 ans pour l'année à venir

Actualités 29.06.2022 à 10h13
(Photo d'archives Yonhap)

SEOUL, 29 juin (Yonhap) -- Les consommateurs sud-coréens s'attendent à une inflation de 3,9% pour les 12 prochains mois, soit une hausse de 0,6 point de pourcentage par rapport à leur estimation avancée en mai, sur fond d'inquiétudes sur une augmentation rapide des prix, ont montré ce mercredi des données de la Banque de Corée (BOK).

Il s'agit du taux le plus élevé jamais atteint depuis avril 2012 et de la plus forte hausse mensuelle depuis que de telles données ont commencé à être compilées en 2008. Hwang Hee-jin, responsable de la BOK, a attribué cette anticipation de forte inflation à des «facteurs extérieurs tels que l'augmentation des prix alimentaires internationaux et les perturbations des chaînes d'approvisionnement» et aux «coûts de vie élevés» incluant les prix des repas à l'extérieur.

Les données sur l'anticipation d'inflation sont étroitement surveillées, une hausse pouvant conduire les gens à demander des hausses plus importantes des rémunérations, ce qui entraînerait des pressions haussières supplémentaires sur l'inflation déjà élevée. La Corée du Sud fait face à une augmentation rapide des prix alors que la reprise de la demande et les perturbations des chaînes d'approvisionnement causées par la guerre en Ukraine ont fait flamber les prix des énergies et des matières premières.

En mai, les prix à la consommation ont bondi de 5,4% en glissement annuel, marquant la plus forte hausse en près de 14 ans et une accélération après une augmentation de 4,8% le mois précédent. Le ministre des Finances Choo Kyung-ho a prévu plus tôt que le taux d'inflation pourrait atteindre 6% entre juin et août. Les données sur les prix à la consommation pour le mois de juin seront publiées au début du mois prochain.

Afin de contenir l'inflation, la BOK a augmenté son taux d'intérêt directeur à cinq reprises depuis août de l'année dernière dont une hausse d'un quart de point de pourcentage le mois dernier. Sur fond de pressions inflationnistes, des observateurs du marché prévoient que la banque centrale effectuera un resserrement monétaire agressif à l'avenir dont une hausse inédite de 0,5 point de pourcentage le mois prochain.

En outre, la confiance des consommateurs s'est fortement dégradée en juin sur fond d'inquiétudes croissantes sur le resserrement monétaire mondial et le ralentissement économique.

L'indice composite de confiance des consommateurs (CCSI) s'est établi à 96,4 en juin, en baisse de 6,2 point sur un mois, selon les données. Un indice au-dessus de 100 signifie que les optimistes sont plus nombreux que les pessimistes. C'est la première fois en un an et quatre mois que cet indice se retrouve en dessous de 100, depuis février 2021 (97,2).

«Les incertitudes sont élevées car il y a de nombreux facteurs extérieurs que nous ne pouvons pas contrôler comme la crise en Ukraine et le relèvement des taux d'intérêt directeurs aux Etats-Unis», a expliqué Hwang, tout en notant la possibilité de voir la reprise de la demande freiner la détérioration de la confiance des consommateurs à l'avenir.

lsr@yna.co.kr

(FIN)

Accueil Haut de page