Go to Contents Go to Navigation

Notre site utilise des cookies et d'autres techniques pour offrir une meilleure qualité de service. En continuant à visiter le site, vous acceptez l'usage de ces techniques et notre politique. Voir en détail

Salaire minimum 2023 : les syndicats et le patronat revoient leurs propositions

Actualités 29.06.2022 à 16h30
Salaire minimum 2023 : les syndicats et le patronat revoient leurs propositions - 1
L'administrateur de la Fédération des employeurs coréens (KEF), Ryu Gi-Jeong (à dr.), et le secrétaire général de la Fédération des syndicats coréens (FKTU), Lee Dong-ho, se dirigent vers la salle de réunion pour assister à la huitième session plénière du Conseil du salaire minimum au complexe gouvernemental à Sejong, le mercredi 29 juin 2022.

SEOUL 29 juin (Yonhap) -- Les représentants des syndicats et du patronat ont soumis leurs propositions révisées respectives pour la hausse du salaire minimum de l'année prochaine, ne faisant que confirmer un grand écart, ont déclaré ce mercredi des officiels.

En vertu de la loi actuelle, le Conseil du salaire minimum, une commission tripartite composée de neuf représentants des syndicats, neuf du patronat et neuf du public général, doit achever son examen sur le nouveau salaire minimum d'ici mi-juillet pour une annonce officielle le 5 août comme chaque année.

Lors de la huitième session plénière du conseil mardi, la partie syndicale a révisé sa proposition pour un salaire horaire minimum de 10.090 wons (7,76 dollars) l'année prochaine, soit une hausse de 10,1% par rapport au salaire minimum actuel de 9.160 wons. Les représentants des patrons ont modifié leur proposition à 9.310 wons, demandant ainsi une augmentation de 1,6% lors de la même réunion, selon les officiels.

rainmaker0220@yna.co.kr

(FIN)

Mots clés
Accueil Haut de page