Go to Contents Go to Navigation

Notre site utilise des cookies et d'autres techniques pour offrir une meilleure qualité de service. En continuant à visiter le site, vous acceptez l'usage de ces techniques et notre politique. Voir en détail

La police identifie 3 corps retrouvés dans un véhicule d'une famille portée disparue

Actualités 30.06.2022 à 10h55
La police sort les corps de la famille de Cho Yu-na de la voiture retrouvée dans les eaux de l'île de Wando, le mercredi 30 juin 2022.

WANDO, 30 juin (Yonhap) -- La police a vérifié que les identités de trois corps retrouvés dans une voiture tombée dans la mer étaient bien celles des membres de la famille portée disparue le mois dernier, après que leur véhicule a été remonté à la surface au large de la côte sud-ouest du pays ce mercredi, ont fait savoir des officiels.

La famille composée de trois membres, Cho Yu-na, 10 ans, et de ses parents, âgés d'une trentaine d'années, a été portée disparue le mois dernier lors d'un séjour dans une pension de famille à Wando, une île située à environ 120 km au sud de leur domicile à Gwangju, dans le sud-ouest du pays.

Suite à d'importantes recherches, la police a retrouvé la berline Audi de la famille sous l'eau près de Wando mardi et l'a sortie de la mer mercredi. Dans le véhicule, la police a trouvé trois corps qui sont ceux de la famille en question, selon la police de Gwangju et les Garde-côtes à Wando. Plus tard mercredi, la police de Gwangju a confirmé d'abord l'identité de la mère de Cho à travers une analyse des empreintes, puis celles de Cho et de son père.

La fille était absente de son école depuis le 19 mai après que ses parents ont signalé qu'elle prendrait part à un programme d'apprentissage extrascolaire sur l'île de Jeju avec sa famille pendant environ un mois. Son école a rapporté son absence à la police il y a une semaine alors qu'elle n'était pas revenue après la fin du programme le 16 juin.

La famille a été vue pour la dernière fois le 30 mai, quand la mère a été filmée par des caméras de surveillance en train de porter sur son dos un enfant, qui serait Cho, en présence du père. Les téléphones portables de Cho et de sa mère ont été éteints deux heures plus tard près de la maison d'hôtes. Le téléphone portable du père s'est éteint vers 4h le lendemain matin sur un quai adjacent, a indiqué la police.

La famille aurait connu des problèmes financiers et aurait eu des difficultés à payer le loyer mensuel après que le père a fermé son commerce l'année dernière.

rainmaker0220@yna.co.kr

(FIN)

Accueil Haut de page