Go to Contents Go to Navigation

Notre site utilise des cookies et d'autres techniques pour offrir une meilleure qualité de service. En continuant à visiter le site, vous acceptez l'usage de ces techniques et notre politique. Voir en détail

Protectionnisme : la Corée du Sud fait face à 199 restrictions à l'importation

Actualités 01.07.2022 à 22h57

SEOUL, 01 juil. (Yonhap) -- La Corée du Sud était confrontée à un total de 199 restrictions à l'importation de la part de 26 partenaires commerciaux à la fin juin, a déclaré ce vendredi le ministère du Commerce.

Ces restrictions comprennent des droits antidumping, des droits compensateurs, des mesures de sauvegarde et des enquêtes sur des pratiques suspectes.

Ce chiffre marque une légère baisse par rapport à six mois plus tôt, lorsque le pays était soumis à 206 réglementations sur les importations étrangères.

Les restrictions à l'encontre des produits sud-coréens étaient en hausse constante, leur nombre étant passé de 158 en 2014 à 194 en 2018, mais ont connu la première baisse en glissement annuel en 2021 au milieu de la pandémie de Covid-19, selon les données du gouvernement.

Sur les 199 réglementations, 46,7%, soit la plus grande part, visaient l'acier et les métaux sud-coréens, suivis des produits chimiques avec 42 cas, et du plastique et du caoutchouc avec 23 cas.

Les cas d'antidumping se sont élevés à 154, tandis que les sauvegardes et les droits compensatoires ont atteint respectivement 35 et 10 cas, selon le ministère.

Le gouvernement s'est engagé à poursuivre ses efforts pour stimuler les consultations avec les partenaires commerciaux afin de réviser les restrictions injustes et de minimiser les dommages causés aux entreprises nationales.

Cette photo prise le 1er juillet 2022 montre des conteneurs dans un port de la ville de Busan, dans le sud-est de la Corée du Sud.

mathieu@yna.co.kr

(FIN)

Accueil Haut de page