Go to Contents Go to Navigation

Notre site utilise des cookies et d'autres techniques pour offrir une meilleure qualité de service. En continuant à visiter le site, vous acceptez l'usage de ces techniques et notre politique. Voir en détail

Covid-19 au Nord : les nouveaux cas tombent à moins de 4.000

Corée du Nord 03.07.2022 à 09h59
Désinfection de l'hôtel Haebangsan à Pyongyang, selon le rapport publié par l'Agence centrale de presse nord-coréenne (KCNA), le vendredi 1er juillet 2022. (Utilisation en Corée du Sud uniquement et redistribution interdite)

SEOUL, 03 juil. (Yonhap) -- Les cas additionnels de nouveau coronavirus (Covid-19) en Corée du Nord ont reculé à moins de 4.000, a rapporté ce dimanche l'Agence centrale de presse nord-coréenne (KCNA).

Plus de 3.540 personnes ont montré des symptômes de fièvre sur la période de 24 heures jusqu'à 18h hier, a indiqué la KCNA, citant des données du QG d'Etat pour la prévention épidémique d'urgence. Aucune information sur le nombre de décès additionnels n'a été communiquée. Le nombre total de cas de fièvre depuis fin avril s'élevait à plus de 4,75 millions lundi à 18h, dont 99,86% se sont rétablis et au moins 6.430 reçoivent actuellement des soins, a ajouté l'agence.

La KCNA a rapporté ce dimanche que «la prise des mesures de renforcement des effectifs compétents de prévention et de service médical dans les régions frontalières et les points d'accès proches de ces régions a débuté, ainsi que dans les fermes coopératives et les grands chantiers de construction». La presse officielle nord-coréenne a également détaillé que «les mesures préventives dans la ville de Kaesong ont été ajustées à un niveau supérieur et la désinfection et le contrôle des eaux potables ont été renforcées».

La Corée du Nord a déclaré vendredi dernier avoir identifié l'origine des premiers cas de la maladie, notamment à Ipho-ri dans le comté de Kumgang dans la province du Kangwon, une région frontalière intercoréenne.

Le régime nord-coréen a prétendu que les premiers infectés ont été en contact avec un «objet étrange» et a recommandé de ne pas toucher «les choses apportées par le vent et d'autres phénomènes climatiques et les ballons dans les zones le long de la ligne de démarcation et des frontières» faisant allusion aux tracts anti-Corée du Nord envoyés par les transfuges nord-coréens résidant en Corée du Sud comme étant à l'origine de la pandémie.

Le 12 mai, la Corée du Nord a rapporté ses premiers cas de Covid-19 après avoir affirmé être exempte de coronavirus pendant plus de deux ans. Le nombre quotidien de cas de fièvre dans le pays est en baisse après avoir atteint un pic de 392.920 cas le 15 mai.

jhoh@yna.co.kr

(FIN)

Accueil Haut de page