Go to Contents Go to Navigation

Notre site utilise des cookies et d'autres techniques pour offrir une meilleure qualité de service. En continuant à visiter le site, vous acceptez l'usage de ces techniques et notre politique. Voir en détail

Pyongyang s'insurge contre le renforcement des liens de sécurité entre Séoul, Washington et Tokyo

International 03.07.2022 à 09h43
Cette capture de la Télévision centrale nord-coréenne (KCTV) du dimanche 26 juin 2022 montre un rassemblement antiaméricain sur la pelouse devant le Musée de la victoire dans la Guerre de libération de la patrie, tenu la veille à Pyongyang pour marquer le 72e anniversaire du déclenchement de la guerre de Corée (1950-1953). Il s'agissait du premier rassemblement du genre en cinq ans alors que Pyongyang n'a pas tenu de telles manifestations en 2018 sur fond de dégel des relations avec les Etats-Unis et ne les a pas relancées dans un contexte de pandémie de nouveau coronavirus. (Utilisation en Corée du Sud uniquement et redistribution interdite)

SEOUL, 03 juil. (Yonhap) -- La Corée du Nord a critiqué ce dimanche la Corée du Sud, les Etats-Unis et le Japon pour leur initiative visant à renforcer la coopération trilatérale en matière de sécurité, prise la semaine dernière à l'occasion du sommet de l'Organisation du traité de l'Atlantique nord (Otan) à Madrid en Espagne.

Le ministère nord-coréen des Affaires étrangères a fermement condamné les discussions sur les exercices militaires trilatéraux que le président Yoon Suk-yeol a tenues avec ses homologues américain et japonais Joe Biden et Fumio Kishida en marge du sommet de l'Otan en Espagne.

«Le récent sommet de l'Otan prouve plus clairement que les Etats-Unis poursuivent un plan visant à contenir la Russie et la Chine en même temps en réalisant la "militarisation" de l'Europe et en formant une alliance militaire comme l'Otan dans la région Asie-Pacifique, et qu'ils conservent l'alliance militaire tripartite Etats-Unis-Japon-Corée du Sud comme un moyen important de concrétiser ce plan», a déclaré le porte-parole du ministère, selon un rapport de l'Agence centrale de presse nord-coréenne publié ce dimanche matin.

En raison des «actions militaires imprudentes des Etats-Unis et de leurs forces vassales», la paix et la sécurité mondiales ont été placées dans «l'état le plus critique depuis la fin de la guerre froide», car une guerre nucléaire pourrait éclater simultanément en Europe et dans la région Asie-Pacifique, a déclaré le porte-parole du ministère nord-coréen.

La Corée du Nord défendra «de manière fiable» la souveraineté et les intérêts du pays et remplira son «devoir responsable» pour assurer la paix et la sécurité dans la région, a ajouté le responsable.

mathieu@yna.co.kr

(FIN)

Accueil Haut de page