Go to Contents Go to Navigation

Notre site utilise des cookies et d'autres techniques pour offrir une meilleure qualité de service. En continuant à visiter le site, vous acceptez l'usage de ces techniques et notre politique. Voir en détail

Washington demande à Séoul d'adhérer à l'alliance des puces «Chip 4»

Actualités 14.07.2022 à 17h48
Bureau présidentiel à Yongsan (Photo d'archives Yonhap)

SEOUL, 14 juil. (Yonhap) -- Afin de résoudre la pénurie de puces électroniques, les Etats-Unis ont demandé à la Corée du Sud d'adhérer à la «Chip 4 alliance», conçue par l'administration de Joe Biden, et de donner sa réponse fin août, selon des sources bien informées à Washington.

Le bureau présidentiel sud-coréen a confié ce jeudi que «le gouvernement discute des moyens de renforcer la coopération dans le domaine des semi-conducteurs à travers divers canaux avec les Etats-Unis».

Le bureau présidentiel a indiqué que «les Etats-Unis ont mis l'accent sur l'importance d'un partenariat dans le secteur des semi-conducteurs à plusieurs reprises dans leur compte rendu concernant la chaîne d'approvisionnement élaboré en juin dernier». Le bureau présidentiel a refusé de faire un commentaire concernant le calendrier (de coopération) precis

L'administration Yoon est encline à coopérer en matière de semi-conducteurs avec les Etats-Unis, comme évoqué lors de la visite du président américain en mai dernier en Corée du Sud.

«Chip 4 alliance» comporte quatre pays dont la Corée du Sud, le Japon, Taïwan et les Etats-Unis. Pékin serait très sensible à ce projet incluant Taïwan. La décision de Séoul ne sera guerre facile puisque la Chine est le principal partenaire commercial de la Corée du Sud.

La secrétaire américaine au Trésor, Janet Yellen se rendra à Séoul la semaine prochaine. Le vice-Premier ministre et ministre des Finances Choo Kyung-ho et le gouverneur de la Banque de Corée (BOK) Rhee Chang-yong vont rencontrer Yellen pour discuter des questions économiques, entre autres.

Concernant l'accord de swap de devises avec les Etats-Unis, le bureau présidentiel a fait savoir que «les sujets de discussions sont en cours de coordination entre les deux pays». «J'espère que ce sujet (stabiliser le marché de swap de devises) pourra être abordé lors de la réunion entre Yellen et le ministre Choo», a déclaré hier le gouverneur de la BOK juste après le relèvement du taux d'intérêt directeur à 2,25%.

jhoh@yna.co.kr

(FIN)

Accueil Haut de page