Go to Contents Go to Navigation

Notre site utilise des cookies et d'autres techniques pour offrir une meilleure qualité de service. En continuant à visiter le site, vous acceptez l'usage de ces techniques et notre politique. Voir en détail

Première réunion entre chefs de la diplomatie de Séoul et Tokyo ce lundi

Actualités 18.07.2022 à 09h25

SEOUL, 18 juil. (Yonhap) -- Le ministre des Affaires étrangères, Park Jin, se rendra ce lundi à Tokyo pour une réunion avec son homologue japonais, Yoshimasa Hayashi. Il s'agira de la première réunion entre les deux chefs de la diplomatie depuis l'investiture du président Yoon Suk-yeol qui a promis d'améliorer les relations avec le Japon gelées depuis 2019.

Durant cette réunion, les sujets sensibles entre les deux pays, en particulier le dédommagement de Coréens qui ont été réduits au travail forcé par des entreprises japonaises à l'époque de la colonisation japonaise sur la péninsule coréenne. D'ores et déjà, le processus de saisie et vente forcée d'actifs détenus par des entreprises japonaises en Corée du Sud a été engagé, tandis que le gouvernement japonais conteste ces mesures en parlant de violation de l'accord signé en 1965 par les deux pays.

A ce propos, le Premier ministre japonais Fumio Kishida a martelé que les promesses entre les nations devaient être respectées et qu'il s'agit d'un principe, en confirmant que sans cela, il sera difficile de continuer à discuter. Concernant le travail forcé, Kishida a mentionné l'importance d'avancer sans donner de détails. Tokyo considère la vente définitive d'actifs d'entreprises japonaises en Corée du Sud comme une ligne à ne pas franchir pour les relations entre les deux pays.

La réunion d'aujourd'hui ne permettra sans doute pas de conclure ce sujet brûlant mais elle devrait aider à chercher des moyens de résoudre cette problématique. Séoul a récemment instauré une entité consultative public-privé pour les victimes du travail forcé dans le but de trouver une solution. Certains parlent de dédommagement par un tiers en créant un fonds mais la partie des victimes réclame des excuses de la part des entreprises japonaises, mais le gouvernement japonais rejette cela littéralement.

Les deux chefs de la diplomatie discuteront de la reprise des voyages sans visa entre les deux pays, mais cela s'annonce difficile à la vue de la résurgence de la pandémie à cause des variants d'Omicron. Quant aux questions nucléaire et balistique nord-coréennes, les deux parties continueront de discuter des moyens de renforcer les coopérations bilatérales. En dehors de ces sujets, l'éventualité d'un sommet bilatéral entre Yoon Suk-yeol et Fumio Kishida devrait figurer au menu des discussions. Aucun sommet bilatéral entre les deux pays n'a eu lieu depuis deux ans et demi. Park Jin rencontrera demain le Premier ministre japonais Kishida.

Corée-Japon
Des avions de compagnies aériennes coréenne et japonaises à l'aéroport de Haneda au Japon. (Photo d'archives Yonhap)

jhoh@yna.co.kr

(FIN)

Accueil Haut de page