Go to Contents Go to Navigation

Notre site utilise des cookies et d'autres techniques pour offrir une meilleure qualité de service. En continuant à visiter le site, vous acceptez l'usage de ces techniques et notre politique. Voir en détail

Premier dialogue Séoul-Londres sur la coopération en matière de sécurité

Actualités 19.07.2022 à 10h05
Le vice-ministre sud-coréen de la Défense, Shin Beom-chul (à g.), et son homologue britannique, Annabel Goldie, posent pour une photo avant leur entretien à Londres, le 18 juillet 2022. (Photo fournie par le ministère sud-coréen de la Défense. Revente et archivage interdits)

SEOUL, 19 juil. (Yonhap) -- La Corée du Sud et le Royaume-Uni ont tenu leur premier dialogue vice-ministériel sur la défense stratégique à Londres afin de discuter de la coopération bilatérale en matière de sécurité, a annoncé ce mardi le ministère de la Défense de Séoul.

Le vice-ministre de la Défense, Shin Beom-chul, et son homologue britannique, Annabel Goldie, se sont rencontrés lundi pour mettre en œuvre le volet défense du «cadre bilatéral de coopération renforcée» adopté lors du sommet bilatéral du mois dernier.

En marge d'une réunion de l'Organisation du traité de l'Atlantique Nord (Otan) à Madrid le 30 juin, le président Yoon Suk-yeol et le Premier ministre britannique Boris Johnson ont adopté le cadre de coopération dans les domaines politique, commercial, sécuritaire et autres.

Au cours des pourparlers de lundi, Shin a demandé le soutien de la Grande-Bretagne à la politique de Séoul pour la dénucléarisation de la Corée du Nord et l'instauration de la paix sur la péninsule coréenne. Goldie a déclaré que la Grande-Bretagne, membre permanent du Conseil de sécurité de l'ONU, coopérera activement avec Séoul afin de contribuer à favoriser une paix «durable» sur la péninsule divisée, selon le ministère.

Elle a également exprimé l'espoir de la Grande-Bretagne d'une coopération renforcée en matière de défense avec le Sud, décrivant Séoul comme un partenaire stratégique régional pour ses efforts visant à étendre l'engagement dans la région Indo-Pacifique.

Les deux parties ont également discuté de la guerre en Ukraine, des échanges de personnel entre les ministères de la Défense des deux pays et de l'élargissement de la coopération dans les domaines de sécurité émergents, tels que le cyberespace et l'espace extra-atmosphérique, a indiqué le ministère.

as26@yna.co.kr

(FIN)

Accueil Haut de page