Go to Contents Go to Navigation

Notre site utilise des cookies et d'autres techniques pour offrir une meilleure qualité de service. En continuant à visiter le site, vous acceptez l'usage de ces techniques et notre politique. Voir en détail

Le gouvernement cherche à former 150.000 talents dans le domaine des semi-conducteurs

Actualités 19.07.2022 à 17h47

SEOUL, 19 juil. (Yonhap) -- La Corée du Sud prévoit de former environ 150.000 talents dans le domaine des semi-conducteurs au cours des 10 prochaines années afin d'aider à maintenir son avantage concurrentiel dans la fabrication de puces et de remédier aux pénuries de main-d'œuvre auxquelles sont confrontés les fabricants de puces sud-coréens, a déclaré ce mardi la ministre de l'Education Park Soon-ae.

Le gouvernement redouble d'efforts pour soutenir l'industrie des semi-conducteurs dans un contexte d'intensification de la concurrence mondiale et de difficultés d'approvisionnement en semi-conducteurs. La Corée du Sud abrite Samsung Electronics, le plus grand fabricant de puces mémoire au monde, et SK hynix, le deuxième plus grand fournisseur de DRAM au monde.

Lors de l'annonce d'une série de plans de développement de la main-d'œuvre dans le secteur des semi-conducteurs, en collaboration avec les ministères des Finances, de la Science et d'autres ministères, Park a déclaré que le gouvernement allait assouplir les quotas d'admission dans les universités et d'autres réglementations afin de faire passer le nombre de talents dans le secteur des semi-conducteurs de 177.000 à 304.000 d'ici 2032.

Dans le cadre de la déréglementation envisagée, le gouvernement autorisera les universités à ouvrir ou à développer des départements liés aux semi-conducteurs, à condition qu'elles disposent d'enseignants qualifiés pour les diriger.

Les exigences de qualification des professeurs du secteur seront également assouplies, tandis que 20 universités et écoles supérieures seront désignées comme spécialisées dans les semi-conducteurs, selon le ministre de l'Education.

Grâce à ces mesures, le nombre annuel d'admissions d'étudiants dans les écoles secondaires professionnelles, les universités et les écoles supérieures spécialisées dans les semi-conducteurs augmentera de 5.700, selon le ministère.

Le vice-ministre de l'Education, Jang Sang-yoon, inspecte un institut de recherche sur les semi-conducteurs à l'université nationale de Séoul, le 20 juin 2022.

mathieu@yna.co.kr

(FIN)

Mots clés
Accueil Haut de page