Go to Contents Go to Navigation

Notre site utilise des cookies et d'autres techniques pour offrir une meilleure qualité de service. En continuant à visiter le site, vous acceptez l'usage de ces techniques et notre politique. Voir en détail

Le chef du service secret se rend aux Etats-Unis en cachette

National 20.07.2022 à 08h57
Protection à l'aide de parapluies.

WASHINGTON/SEOUL, 20 juil. (Yonhap) -- Le chef du Service national du renseignement (NIS), Kim Kyou-hyun, s'est rendu secrètement à Washington mardi (heure locale) dans un contexte où la Corée du Nord poursuit ses provocations balistiques et nucléaires avec notamment l'éventualité d'un septième essai nucléaire qui secoue la situation géopolitique dans la région de l'Asie du Nord-Est.

Kim est arrivé à l'aéroport international de Washington-Dulles, près de la capitale américaine, et des agents du NIS l'entouraient de parapluies noirs afin de cacher son identité. Il s'agit de la première visite du chef du NIS depuis l'investiture de l'administration Yoon Suk-yeol.

Le planning de son séjour et des rencontres n'a pas été communiqué alors que le NIS refuse de confirmer les activités de son chef en disant que «ne pas confirmer l'itinéraire d'un chef du service du renseignement, c'est le principe que nous maintenons.» Mais, il est prévisible que Kim rencontre le chef de la CIA, William Burns, la directrice du renseignement national (DNI), Avril Haines, et d'autres hauts responsables de la Maison-Blanche et du département d'Etat.

Kim Kyou-hyun a été vice-ministre des Affaires étrangères et conseiller présidentiel à la diplomatie et à la sécurité sous l'administration Park Geun-hye jusqu'à sa destitution en 2017. Burns, ancien secrétaire d'Etat adjoint américain, a été l'interlocuteur de Kim pour le dialogue stratégique de niveau vice-ministre entre la Corée du Sud et les Etats-Unis à l'époque où il était vice-ministre des Affaires étrangères.

jhoh@yna.co.kr

(FIN)

Accueil Haut de page