Go to Contents Go to Navigation

Notre site utilise des cookies et d'autres techniques pour offrir une meilleure qualité de service. En continuant à visiter le site, vous acceptez l'usage de ces techniques et notre politique. Voir en détail

Taux de fécondité: la Corée du Sud dans le peloton de queue

Actualités 20.07.2022 à 21h07

SEOUL, 20 juil. (Yonhap) -- La Corée du Sud s'est classée dernière au monde en matière de taux de fécondité total, a montré ce mercredi un rapport sur l'état démographique mondial publié en coréen conjointement par le Fonds des Nations unies pour la population (UNFPA) et Korea Population, Health and Welfare Association.

C'est la troisième année consécutive que le pays est classé dernier, depuis 2020.

Selon le rapport, la Corée du Sud est arrivée au 198e rang pour ce qui est de son taux de fécondité total, c'est-à-dire le nombre moyen d'enfants qu'une femme porte au cours de sa vie, atteignant 1,1. Le chiffre était le même en 2020 et 2021.

En février, Statistique Corée (KOSTAT) a annoncé que le taux de fécondité total du pays a atteint 0,81 en 2021. La différence est due aux données de base utilisées lors de l'évaluation, selon les agences.

La croissance démographique mondiale devrait atteindre 1% entre 2020 et 2025, tandis que celle de la Corée du Sud est estimée à 0%, soit une baisse de 0,2 points de pourcentage par rapport à la période 2015-2020.

En raison du nombre de naissances très bas et du vieillissement de la population, les jeunes âgés de 0 à 14 ans ne représentent que 12% de la population totale du pays, loin de la moyenne mondiale de 25%.

En revanche, le pourcentage des personnes âgées de 65 ans et plus est de 17%, plus que la moyenne mondiale de 10%.

(Yonhap News TV)
Le rapport sur l'état démographique mondial 2022 en version coréenne. (Photo fournie par Korea Population, Health and Welfare Association. Revente et archivage interdits)

eloise@yna.co.kr

(FIN)

Accueil Haut de page