Go to Contents Go to Navigation

Notre site utilise des cookies et d'autres techniques pour offrir une meilleure qualité de service. En continuant à visiter le site, vous acceptez l'usage de ces techniques et notre politique. Voir en détail

Séoul dévoile un vaste plan de réduction d'impôts pour stimuler les investissements

Economie 21.07.2022 à 16h00

SEOUL, 21 juil. (Yonhap) -- Le gouvernement prévoit de réduire l'impôt sur les sociétés et sur le revenu afin d'encourager les entreprises à accroître leurs investissements et de réduire la pression fiscale sur les personnes en proie à une inflation élevée, a déclaré ce jeudi le ministère de l'Economie et des Finances.

Le gouvernement Yoon Suk-yeol a dévoilé les détails de sa proposition de réforme fiscale radicale visant à revitaliser le secteur des entreprises pour la croissance économique et à aider à stabiliser la vie des gens ordinaires. Le ministère prévoit de soumettre le projet de loi à l'Assemblée nationale avant le 2 septembre pour approbation.

Le plan de réforme fiscale est conforme à l'orientation de la politique économique de l'administration Yoon, centrée sur le soutien à la croissance économique tirée par le secteur privé grâce à la déréglementation et aux réductions d'impôts. «(Avec la réduction d'impôts), le gouvernement prévoit d'aider les entreprises à accroître activement leurs investissements et à créer des emplois», a souligné lundi le ministre des Finances Choo Kyung-ho lors d'un point de presse.

Séoul dévoile un vaste plan de réduction d'impôts pour stimuler les investissements - 1

Pour stimuler l'investissement des firmes, la Corée du Sud prévoit d'abaisser le taux maximum de l'impôt sur les sociétés à 22%, contre 25% actuellement. En 2017, le précédent gouvernement Moon Jae-in a augmenté le taux d'imposition de 3 points de pourcentage à 25%, la première hausse de ce type en 28 ans. L'administration en place simplifiera également la section de l'assiette fiscale à quatre niveaux utilisée pour l'impôt sur les sociétés en une section à trois niveaux.

Séoul projette d'étendre les incitations fiscales sur les investissements dans les technologies stratégiques clés, notamment les semi-conducteurs et les batteries de véhicules électriques. Afin de soutenir les personnes à revenu moyen ou faible, le gouvernement compte réduire les impôts sur le revenu pour la première fois en 15 ans.

La flambée de l'inflation érode les salaires réels et nuit au pouvoir d'achat des consommateurs. Cependant, les contribuables doivent payer des impôts sur le revenu plus élevés lorsque le revenu nominal augmente. La refonte du régime de l'impôt sur le revenu devrait réduire la charge fiscale jusqu'à 800.000 wons (609 dollars) par travailleur, selon l'estimation du ministère.

Dans un autre élément clé de la réforme fiscale, la Corée du Sud prévoit de réorganiser le régime global d'imposition des biens immobiliers en abaissant le taux d'imposition et en augmentant l'assiette fiscale. La taxe est prélevée sur les propriétaires de plusieurs logements dont la valeur combinée évaluée par le gouvernement dépasse 600 millions de wons. Le gouvernement prévoit de porter l'assiette fiscale à 900 millions de wons à partir de l'année prochaine.

Pour les propriétaires d'un seul logement, l'assiette fiscale, actuellement fixée à 1,1 milliard de wons, sera portée à 1,2 milliard de wons. Le nombre de personnes assujetties à cette taxe a augmenté de plus de 40% l'an dernier en raison de la flambée des prix de l'immobilier et de la hausse des taux d'imposition.

Les plaintes du public concernant la politique immobilière sous l'ancien gouvernement Moon se sont multipliées alors que ses mesures pour refroidir le marché immobilier sous tension, y compris les augmentations d'impôts, n'ont pas réussi à stabiliser la flambée des prix des logements.

Séoul dévoile un vaste plan de réduction d'impôts pour stimuler les investissements - 2

Le ministère des Finances a estimé que la réforme fiscale envisagée entraînerait une baisse des recettes fiscales de 13.100 milliards de wons au cours des quatre prochaines années. Le gouvernement avait précédemment prévu que les recettes fiscales atteindraient 396.600 milliards de wons cette année et que la collecte des impôts sur les sociétés s'élèverait probablement à 104.100 milliards de wons.

Avec l'allègement fiscal, le gouvernement s'attend à ce que la collecte des impôts sur les sociétés et sur le revenu diminue de 6.800 milliards et de 2.500 milliards de wons, respectivement, jusqu'en 2026. La campagne de réduction d'impôts va à l'encontre de l'objectif déclaré du gouvernement d'améliorer la solidité budgétaire.

Séoul s'est engagé à mettre en œuvre une politique de resserrement de la ceinture après des années de politique budgétaire expansionniste alors qu'il cherche à améliorer la santé budgétaire affaiblie par la dette nationale croissante. Les critiques ont également déclaré que le plan de réduction des impôts ne profiterait qu'aux riches et aux conglomérats et qu'il manquait de mesures pour soutenir les personnes vulnérables.

Le gouvernement a cependant rejeté les inquiétudes selon lesquelles les réductions d'impôts nuiraient à la santé budgétaire. «Si les réductions d'impôts stimulent la vitalité économique, elles soutiendront la croissance économique et feront augmenter les recettes fiscales à long terme. Ensuite, nous pourrons atteindre l'objectif d'améliorer la solidité budgétaire», a expliqué Choo.

Séoul dévoile un vaste plan de réduction d'impôts pour stimuler les investissements - 3

as26@yna.co.kr

(FIN)

Accueil Haut de page