Go to Contents Go to Navigation

Notre site utilise des cookies et d'autres techniques pour offrir une meilleure qualité de service. En continuant à visiter le site, vous acceptez l'usage de ces techniques et notre politique. Voir en détail

Le chef de SK dévoile un investissement de 22 Mds de dollars aux USA

Actualités 27.07.2022 à 09h07

WASHINGTON/SEOUL, 27 juil. (Yonhap) -- Chey Tae-won, président du groupe SK, a dévoilé ce mardi un plan ambitieux visant à investir 22 milliards de dollars supplémentaires aux Etats-Unis lors d'une réunion virtuelle avec le chef de l'Etat américain Joe Biden. Le président américain a salué l'annonce, la qualifiant de l'un des «investissements les plus importants» jamais vus aux Etats-Unis.

«Aujourd'hui, nous annonçons un nouvel investissement de 22 milliards de dollars supplémentaires aux Etats-Unis», a déclaré Chey au dirigeant américain. «Cela signifie que SK investira près de 30 milliards de dollars à l'avenir, prolongeant notre récente annonce d'investissement de 7 milliards de dollars dans les batteries de véhicules électriques», a-t-il ajouté.

Le président du groupe SK, Chey Tae-won, participe à une réunion virtuelle avec le chef de l'Etat américain Joe Biden à la Maison-Blanche, le 26 juillet 2022. (Image capturée sur le site Web de la Maison-Blanche. Revente et archivage interdits)

La réunion virtuelle plutôt inhabituelle de Biden avec un chef d'entreprise sud-coréen a eu lieu à la Maison-Blanche, impliquant également la secrétaire américaine au Commerce, Gina Raimondo. Les échanges ont eu lieu par le biais de visioconférence alors que Biden continue à se remettre du Covid-19 depuis qu'il a été diagnostiqué à la fin de la semaine dernière.

Il a salué le plan d'investissement du groupe SK, notant qu'il créera quelque 16.000 nouveaux emplois aux Etats-Unis au cours des trois prochaines années. «SK a déjà engagé 30 milliards de dollars d'investissement ici, et aujourd'hui, ils annoncent 22 milliards de dollars supplémentaires. Cela fera passer leur main-d'œuvre américaine de 4.000 à 20.000 travailleurs d'ici 2025», a souligné Biden. «L'annonce d'aujourd'hui est également la preuve que l'Amérique reprend le travail avec ses alliés», a-t-il ajouté.

Biden a également demandé conseil au chef d'entreprise sud-coréen sur les moyens d'attirer davantage d'investissements étrangers aux Etats-Unis. Chey a mis en avant le besoin de travailleurs plus formés avec les bonnes compétences qui peuvent travailler dans les industries de haute technologie telles que les semi-conducteurs et les batteries de véhicules électriques (VE). «L'une des choses que nous vous promettons de faire est de continuer à investir dans l'éducation», a répondu Biden.

Le chef de l'Etat américain Joe Biden s'exprime lors d'une réunion virtuelle avec Chey Tae-won, président du groupe SK, à la Maison-Blanche, le 26 juillet 2022. (Image capturée sur le site Web de la Maison-Blanche. Revente et archivage interdits)

as26@yna.co.kr

(FIN)

Accueil Haut de page