Go to Contents Go to Navigation

Notre site utilise des cookies et d'autres techniques pour offrir une meilleure qualité de service. En continuant à visiter le site, vous acceptez l'usage de ces techniques et notre politique. Voir en détail

Cybersécurité : visite d'une haute responsable américaine pour renforcer la coopération

Science/Tech 29.07.2022 à 09h39

WASHINGTON, 28 juil. (Yonhap) -- La conseillère adjointe américaine à la sécurité nationale (DNSA) pour le cyber et les technologies émergentes, Anne Neuberger, s'est rendue cette semaine en Corée du Sud afin de discuter des moyens de renforcer la coopération Séoul-Washington dans la lutte contre les cybercrimes commis par des acteurs tels que la Corée du Nord, a déclaré ce jeudi le Conseil de sécurité nationale (NSC) de la Maison-Blanche.

La haute responsable américaine a séjourné à Séoul de lundi à mercredi, selon la porte-parole du NSC, Adrienne Watson. «Lors de ses réunions avec ses homologues coréens, Neuberger a souligné l'engagement de l'administration Biden à travailler avec nos partenaires pour sécuriser les infrastructures critiques et les systèmes gouvernementaux ; se préparer aux cyberincidents ; renforcer le respect du droit international et des normes de comportement responsable ; et coopérer pour dissuader une cyberactivité perturbatrice et déstabilisante», a mis en avant Watson dans un communiqué de presse.

Anne Neuberger, conseillère adjointe américaine à la sécurité nationale (DNSA) pour le cyber et les technologies émergentes, répond à des questions lors d'un webinaire organisé par le Center for a New American Security, à Washington, le 28 juillet 2022. (Image capturée sur le site Web du Center for a New American Security. Revente et archivage interdits)

«Elle a également souligné l'engagement des Etats-Unis à coopérer avec la république de Corée (ROK) pour lutter contre la cybercriminalité et le blanchiment d'argent associé, sécuriser la cryptomonnaie, renforcer les capacités et partager des informations», a-t-elle ajouté. Neuberger a souligné la nécessité de faire face aux cybermenaces posées par la Corée du Nord.

«Ils utilisent le cyber pour obtenir, selon nous, jusqu'à un tiers de leurs fonds servant à financer leur programme de missiles», a alerté la responsable du NSC à propos des cyberactivités illégales de la Corée du Nord, le qualifiant également de «problème majeur». «Donc, étant donné que le cyber est un moteur de revenus si important, c'est quelque chose que nous devons aborder», a-t-elle fait savoir lors d'un webinaire organisé par le Center for a New American Security, un groupe de réflexion basé à Washington.

S'exprimant sur son récent voyage à Séoul, Neuberger a indiqué que ses discussions là-bas comprenaient des échanges sur la manière dont les Etats-Unis et la Corée du Sud peuvent «travailler ensemble pour rendre plus difficile à la Corée du Nord le fait d'obtenir des fonds pour soutenir son programme de missiles».

«Nous avons également discuté de la manière de mieux nous protéger contre divers acteurs nationaux et étatiques et avons mis en évidence certains des domaines actuels dans lesquels nous pouvons nous associer et améliorer notre partenariat», a-t-elle précisé.

Les Etats-Unis ont averti que la Corée du Nord s'engageait de plus en plus dans des cyberactivités illicites pour sécuriser des sources de devises fortes qui aideront à financer ses programmes d'armement illégaux. Washington compte actuellement sur sa liste de sanctions des dizaines d'individus et d'entités nord-coréens qui, selon lui, sont des «acteurs cybernétiques parrainés par l'Etat».

Le voyage de Neuberger à Séoul fait suite à la visite du président Joe Biden en mai pour un sommet avec le président sud-coréen Yoon Suk-yeol, moins de deux semaines après l'entrée en fonction de Yoon. La porte-parole du NSC a noté que Biden et Yoon s'étaient mis d'accord pour étendre leur «coopération bilatérale sur les questions régionales et internationales concernant le cyber et faire face aux cybermenaces, y compris de la République populaire démocratique de Corée», faisant référence à la Corée du Nord par son nom officiel.

as26@yna.co.kr

(FIN)

Accueil Haut de page