Go to Contents Go to Navigation

Notre site utilise des cookies et d'autres techniques pour offrir une meilleure qualité de service. En continuant à visiter le site, vous acceptez l'usage de ces techniques et notre politique. Voir en détail

La marine va autoriser les femmes à servir dans les sous-marins

Actualités 29.07.2022 à 14h19
Un sous-marin en opération. (Photo fournie par la marine. Revente et archivage interdits)

Un sous-marin en opération. (Photo fournie par la marine. Revente et archivage interdits)

SEOUL, 29 juil. (Yonhap) -- La marine a décidé d'autoriser pour la première fois dans l'histoire du pays les femmes marins à servir dans des sous-marins, à partir de 2024, ont annoncé ce vendredi des responsables, une décision visant à élargir leurs rôles militaires dans un contexte de pénurie de troupes causée par le faible taux de natalité du pays.

La décision a été prise jeudi lors de la réunion portant sur les lignes directrices clés de la marine, faisant de la Corée du Sud le 14e pays au monde avec une politique d'affectation de personnel permettant aux militaires féminins de rejoindre l'équipage d'un sous-marin, selon le service armé. En vertu de cette réforme, la marine prévoit de sélectionner des femmes marins pour des responsabilités sous-marines l'année prochaine et de commencer à les envoyer à bord de sous-marins de 3.000 tonnes en 2024.

Les femmes marins n'étaient pas autorisées à servir sur des sous-marins car les navires relativement petits n'étaient pas équipés d'installations de base pour permettre leur service. Mais l'acquisition par la Corée du Sud du navire de classe moyenne de 3.000 tonnes a ouvert cette voie. En 2014, la marine a d'abord examiné la faisabilité de femmes marins opérant dans des sous-marins. En mai de cette année, l'armée a fait visiter à une cinquantaine d'entre elles un sous-marin de classe moyenne pour solliciter leur avis.

«Du point de vue d'une femme soldat, j'ai trouvé que les conditions de travail là-bas étaient suffisantes», a estimé l'une d'entre elles. «Si j'étais choisie comme première femme membre d'équipage de sous-marin, je serais très fière de moi.» Elle a cependant noté qu'il pourrait y avoir des difficultés à vivre à l'intérieur du sous-marin par rapport à la vie à bord de plus grands navires de surface.

La Norvège a commencé à affecter des troupes féminines en service à bord d'un sous-marin en 1985, devenant ainsi la première nation à le faire. Actuellement, 13 pays, dont les Etats-Unis, l'Australie, le Canada et le Japon, ont des femmes membres d'équipage de sous-marins.

as26@yna.co.kr

(FIN)

Accueil Haut de page