Go to Contents Go to Navigation

Notre site utilise des cookies et d'autres techniques pour offrir une meilleure qualité de service. En continuant à visiter le site, vous acceptez l'usage de ces techniques et notre politique. Voir en détail

UE : un résidu de pesticide excédentaire dans des nouilles instantanées coréennes

Actualités 29.07.2022 à 16h48

SEOUL, 29 juil. (Yonhap) -- Le système d'alerte relatif aux produits agroalimentaires de l'Union européenne (UE), Rapid Alert System for Food & Feed (RASFF), a fait la découverte d'un résidu de pesticide (à l'usage de fongicide) dépassant la limite autorisée dans des nouilles instantanées sud-coréennes, Shin Ramyun Red de Nongshim, d'après des professionnels du secteur ce vendredi.

Le RASFF a mis en ligne cette découverte du résidu de substance «iprodione» dans des nouilles Shin Ramyun Red fabriquées par Nongshim d'une quantité de 0,025 mg/kg (ppm) dans un état de siccité des ingrédients (0,25 mg/kg dans un état naturel), d'après les explications d'un officiel du groupe Nongshim à Séoul.

Le maximum autorisé par la norme européenne pour cette substance est de 0,010 mg/kg. La norme sud-coréenne autorise une quantité maximale du résidu d'iprodione de 0,05 mg/kg. Le produit en question, Shin Ramyun Red, est un produit exclusivement destiné à l'exportation.

Cette découverte a été notifiée par l'Allemagne le 8 juillet dernier. Les pays de l'UE ont commencé à retirer ce produit des rayons des commerces. Dans cette analyse, «l'ingrédient actif iprodione, classé cancérogène de catégorie 2 conformément au règlement (CE) n°1272/2008» a été décelé, selon le portail du RASFF (https://webgate.ec.europa.eu/rasff-window/screen/notification/559412) consulté ce vendredi. Le niveau de risque attribué à ce produit était «sérieux».

Des nouilles Shin Ramyun vendues en Corée alors que le produit exporté Shin Ramyun Red est différent de celui sur cette photo. (Photo d'archives Yonhap)

jhoh@yna.co.kr

(FIN)

Accueil Haut de page