Go to Contents Go to Navigation

Notre site utilise des cookies et d'autres techniques pour offrir une meilleure qualité de service. En continuant à visiter le site, vous acceptez l'usage de ces techniques et notre politique. Voir en détail

(LEAD) Covid-19 au Nord : aucun nouveau cas suspect pour le 3e jour

Corée du Nord 01.08.2022 à 09h30

SEOUL, 01 août (Yonhap) -- La Corée du Nord n'a enregistré aucun nouveau cas suspect de Covid-19 pour la troisième journée consécutive, a indiqué ce lundi l'Agence centrale de presse nord-coréenne (KCNA).

«Aucun nouveau cas de fièvre n'a été signalé» sur une période de 24 heures jusqu'à 18h la veille, a annoncé la KCNA, citant des données du QG d'Etat pour la prévention épidémique d'urgence. Aucune information sur le nombre de décès supplémentaires n'a été communiquée. Au 5 juillet, le nombre de morts s'élevait à 74, avec un taux de mortalité de 0,002%.

Le bilan des cas de fièvre depuis fin avril s'élevait à plus de 4,77 millions à 18h dimanche, dont 99,99% se sont rétablis et 144 reçoivent actuellement des soins, a ajouté l'agence. Le décompte quotidien de cas de fièvre dans le pays ermite est en baisse après avoir atteint un pic de 392.920 le 15 mai.

Cette photo d'archives publiée par l'Agence centrale de presse nord-coréenne (KCNA) le 20 mai 2022, montre des responsables de la santé effectuant des travaux de désinfection au zoo central de Pyongyang. (Utilisation en Corée du Sud uniquement et reproduction interdite)

La KCNA a déclaré que les autorités sanitaires appliquaient toujours des mesures strictes contre les maladies infectieuses. «Le QG d'Etat pour la prévention épidémique d'urgence […] fournit une orientation et un contrôle stricts sur la mise en œuvre des instructions et des missions pertinentes émises rapidement par lui pour faire face aux phénomènes anormaux lorsqu'une série de choses inhabituelles sont trouvées dans certaines régions», a-t-elle soulignée dans une dépêche.

Le mois dernier, le Nord a affirmé que l'épidémie de coronavirus sur son sol provenait de «choses étrangères» trouvées près de la frontière intercoréenne, faisant allusion à des matériaux transportés par ballon envoyés à l'époque par des groupes de transfuges nord-coréens en Corée du Sud, tels que des tracts anti-Pyongyang.

La KCNA a fait savoir que ces objets inhabituels étaient saisis et inspectés et que les autorités sanitaires à tous les niveaux s'efforçaient d'assurer la sécurité de l'environnement anti-épidémique. Pyongyang a révélé ses premiers cas de Covid-19 le 12 mai, après avoir prétendu être exempt de coronavirus pendant plus de deux ans. Le Nord a immédiatement déclaré un système de contrôle «d'urgence maximale» et mis en place des confinements à l'échelle nationale.

as26@yna.co.kr

(FIN)

Accueil Haut de page