Go to Contents Go to Navigation

Notre site utilise des cookies et d'autres techniques pour offrir une meilleure qualité de service. En continuant à visiter le site, vous acceptez l'usage de ces techniques et notre politique. Voir en détail

Le nouveau rapporteur de l'ONU s'engage à améliorer la situation des droits de l'Homme en Corée du Nord

Corée du Nord 01.08.2022 à 20h01

SEOUL, 01 août (Yonhap) -- Le nouveau rapporteur spécial de l'ONU sur les droits de l'Homme en Corée du Nord a souligné ce lundi son engagement à trouver des «moyens efficaces» pour améliorer la situation des droits de l'Homme du pays, apparemment aggravée par les restrictions liées à la pandémie.

Elizabeth Salmon a fait cette remarque dans un communiqué alors qu'elle commençait son mandat ce lundi, succédant à Tomas Ojea Quintana.

«Il est bien connu que la situation des droits de l'Homme en RPDC est devenue plus difficile pendant deux ans et demie en raison des mesures strictes prises pour faire face à la pandémie de Covid-19», a-t-elle déclaré dans le communiqué. La RPDC est le sigle du nom officiel du Nord, la République populaire démocratique de Corée.

«Il est urgent de trouver des moyens efficaces pour apporter des soutiens et aides humanitaires et pour promouvoir le dialogue et la coopération afin d'améliorer la situation des droits de l'Homme dans le pays», a-t-elle ajouté.

Salmon a déclaré qu'elle prévoit de se rendre en Corée du Sud dès que possible et de présenter son premier rapport qui exposera ses objectifs à court et moyen terme à l'Assemblée générale des Nations unies en octobre.

Le nouveau rapporteur spécial de l'ONU sur les droits de l'Homme en Corée du Nord, Elizabeth Salmon. (Photo d'archives Yonhap)

eloise@yna.co.kr

(FIN)

Accueil Haut de page