Go to Contents Go to Navigation

Notre site utilise des cookies et d'autres techniques pour offrir une meilleure qualité de service. En continuant à visiter le site, vous acceptez l'usage de ces techniques et notre politique. Voir en détail

(LEAD) Abaissement de l'âge d'entrée à l'école : Yoon demande au ministère de l'Education de lancer un débat public

Actualités 02.08.2022 à 19h43

SEOUL, 02 août (Yonhap) -- Le président Yoon Suk-yeol a ordonné au ministère de l'Education de lancer rapidement un débat public sur la proposition du gouvernement d'abaisser d'un an l'âge d'entrée à l'école élémentaire, à cinq ans, a fait savoir ce mardi le conseiller présidentiel aux affaires sociales Ahn Sang-hoon.

Yoon a également demandé au ministère de faciliter des discussions sur le plan à l'Assemblée nationale, ce dernier devant faire l'objet d'une approbation parlementaire, a ajouté Ahn.

«Même si des réformes sont nécessaires, le débat public et la délibération sont nécessaires à cause de conflits d'intérêt parmi les parties prenantes, le ministère de l'Education doit donc rapidement chercher à lancer un débat public et faciliter des discussions bipartisanes à l'Assemblée nationale», a dit Yoon, selon le conseiller.

Ces propos sont perçus comme un pas en arrière après que de nombreux enseignants et parents se sont opposés au plan qu'ils jugent susceptible d'approfondir la concurrence déjà rude pour les performances scolaire et de placer un fardeau sur les enfants de 5 ans.

Des enseignants et parents ont également noté que le plan pourrait désavantager de nombreux élèves alors que les enfants âgés de 5 ans et de 6 ans, qui entameraient leur vie scolaire en même temps dans la période de transition, devraient faire face à une plus grande concurrence pour entrer à l'université et obtenir un emploi.

Mardi jusqu'à 15h, plus de 200.000 personnes ont signé une pétition en ligne pour demander au gouvernement de retirer la proposition. Environ 150 manifestants ont organisé un rassemblement contre le plan, tandis qu'une organisation nationale d'enseignants a lancé des manifestations d'une personne en relais près du bureau présidentiel.

«C'est aussi au ministère de l'Education de trouver des solutions politiques à diverses inquiétudes», a déclaré Ahn aux journalistes.

En vertu du plan, le gouvernement cherchera à assumer un plus grand rôle dans la garde d'enfants en bas âges pour lutter contre le faible taux de natalité, à réduire les inégalités scolaires et à aider les diplômés à décrocher un emploi et à entamer leur carrière professionnelle plus tôt que maintenant.

De même, le gouvernement cherchera à réformer le système de fonds de pension de l'Etat. Yoon a appelé à une réforme rapide du système de fonds de pension sur fond d'inquiétudes sur un éventuel tarissement plus rapide que prévu du fonds à cause du vieillissement rapide de la population.

Ahn a noté que d'éventuels changements dans le système de pension encourageraient les employés à investir davantage dans les pensions de retraite privées. «Il est temps de précipiter la réforme structurelle du système de pension», a noté Ahn.

Des manifestants brandissent des pancartes lors d'un rassemblement devant le Mémorial de la guerre de Corée à Séoul le 2 août 2022, exigeant que le gouvernement abandonne sa proposition d'abaisser l'âge d'entrée à l'école.
La ministre de l'Education Park Soon-ae s'exprime lors d'une réunion avec des représentants de 16 organisations éducatives au complexe gouvernemental de Séoul, le 2 août 2022.
Le conseiller présidentiel aux affaires sociales Ahn Sang-hoon donne une conférence de presse sur le plan du gouvernement d'abaisser l'âge d'entrée à l'école le mardi 2 août 2022 au bureau présidentiel à Séoul.

lsr@yna.co.kr

eloise@yna.co.kr

(FIN)

Accueil Haut de page