Go to Contents Go to Navigation

Notre site utilise des cookies et d'autres techniques pour offrir une meilleure qualité de service. En continuant à visiter le site, vous acceptez l'usage de ces techniques et notre politique. Voir en détail

Les Etats-Unis saluent la visite de Pelosi en Corée du Sud et au Japon

Actualités 03.08.2022 à 10h29
Le coordinnateur des communications stratégiques du Conseil national de sécurité, John Kirby, durant un point de presse à la Maison-Blanche à Washington, le mardi 2 août 2022. (Capture du site Internet de la Maison-Blanche. Revente et archivage interdits)

WASHINGTON/SEOUL, 03 août (Yonhap) -- Le président américain Joe Biden salue le voyage en cours en Asie de la présidente de la Chambre des représentants des Etats-Unis, Nancy Pelosi, qui l'emmènera bientôt en Corée du Sud et au Japon, a déclaré ce mardi (heure américaine) le coordinnateur des communications stratégiques du Conseil national de sécurité, John Kirby.

Les remarques de Kirby sont intervenues après que Pelosi est arrivée à Taïwan, une visite fortement critiquée par Pékin. «Le président a déjà vu que Pelosi a déjà accompli certaines conversations importantes sur ce voyage en ce qui concerne la politique étrangère avec son arrêt à Singapour et Kuala Lumpur», a indiqué Kirby lors d'un point de presse à la Maison-Blanche.

«Et comme vous le savez, elle a déjà annoncé qu'elle se déplacerait vers le Japon et la Corée du Sud, deux de nos importants alliés dans le Pacifique. Alors il salue ses conversations. Il salue ses contributions à la politique étrangère américaine et nos objectifs de politique étrangère à l'étranger», a-t-il ajouté.

Kirby répondait à la question de savoir si le voyage de Pelosi à Taïwan aide ou sape les intérêts de la politique étrangère dans la région. Les dates exactes de la visite de Pelosi en Corée du Sud et au Japon ne sont pas encore disponibles. Les rapports précédents ont indiqué que Pelosi tiendra jeudi (heure locale) des entretiens avec son homologue sud-coréen le député Kim Jin-pyo.

La Chine s'est fortement opposée à la visite de la députée américaine à Taïwan, en annonçant ses plans d'effectuer des exercices militaires à grande échelle, peu après l'arrivée de Pelosi là bas. Séoul n'a pas commenté le voyage de Pelosi à Taïwan. Elle est la première chef de la Chambre des représentants des Etats-Unis à visiter Taïwan depuis 1997.

rainmaker0220@yna.co.kr

(FIN)

Accueil Haut de page