Go to Contents Go to Navigation

Notre site utilise des cookies et d'autres techniques pour offrir une meilleure qualité de service. En continuant à visiter le site, vous acceptez l'usage de ces techniques et notre politique. Voir en détail

(LEAD) Kim et Pelosi d'accord pour soutenir les efforts visant à dénucléariser la Corée du Nord

Actualités 04.08.2022 à 16h00
La présidente de la Chambre des représentants des Etats-Unis, Nancy Pelosi, donne le jeudi 4 août une conférence de presse conjointe après sa réunion avec le président de l'Assemblée nationale Kim Jin-pyo à Séoul.
Le président de l'Assemblée nationale, Kim Jin-pyo (à dr.), et la présidente de la Chambre des représentants des Etats-Unis, Nancy Pelosi, posent pour une séance photos avant d'entamer leur réunion à l'Assemblée nationale, le jeudi 4 août 2022. (Pool photo)

SEOUL, 04 août (Yonhap) -- Le président de l'Assemblée nationale, Kim Jin-pyo, et la présidente de la Chambre des représentants des Etats-Unis, Nancy Pelosi, ont déclaré ce jeudi être convenus de soutenir les efforts de Séoul et Washington en vue de dénucléariser la Corée du Nord, en faisant part de leurs inquiétudes sur les menaces croissantes du Nord.

«Les deux parties ont exprimé des préoccupations sur la situation grave dans laquelle le niveau des menaces de la Corée du Nord est en train de s'intensifier», a dit Kim en lisant la déclaration commune après leur réunion.

«En nous basant sur une dissuasion puissante et élargie face à la Corée du Nord que notre population peut ressentir, nous sommes convenus de soutenir les efforts des deux gouvernements pour la dénucléarisation et la paix à travers la coopération internationale et des dialogues diplomatiques», a noté la déclaration.

Kim et Pelosi ont souligné le renforcement des liens entre les alliés en évoquant la manière dont l'alliance Corée du Sud-Etats-Unis s'étend vers des domaines tels que la sécurité, l'économie et les technologies. Afin de mieux soutenir les relations, Kim a dit qu'ils sont tombés d'accord pour envisager une résolution marquant le 70e anniversaire de l'alliance entre les deux pays.

En décrivant la sécurité, l'économie et la gouvernance comme les «trois piliers» de la visite de la délégation parlementaire ici, Pelosi a souligné que les relations entre Séoul et Washington dans ces domaines étaient «très fortes» et que les deux pays apprenaient l'un de l'autre.

«Cela revêt une importance particulière pour nous car les relations Etats-Unis-république de Corée nous sont particulières», a-t-elle déclaré en notant la manière dont «une relation qui a commencé de l'urgence et de la sécurité il y a de nombreuses années est devenue la plus chaleureuse des amitiés».

Pelosi a proposé de renforcer les liens au niveau parlementaire. «Nous souhaitons renforcer le rôle interparlementaire alors que nous travaillons ensemble en tant que pays», a-t-elle dit. «Ce sont des valeurs communes. C'est pour lutter contre la pandémie. C'est pour sauver la planète. Il y a beaucoup de chose à discuter, beaucoup d'opportunités qui seront mieux servies par une discussion au niveau interparlementaire, en plus de celle entre les chefs d'Etat.»

La présidente de la chambre basse américaine a également fait part de sa reconnaissance pour le rôle que Séoul a joué afin de soutenir l'Ukraine contre l'invasion de la Russie.

La Corée du Nord a effectué une série de tirs d'essai de missiles à courte et longue portées depuis le début de l'année et pourrait procéder à son septième test nucléaire. La réunion de ce jeudi a eu lieu aussi dans un contexte de tensions accrues entre les Etats-Unis et la Chine à la suite de sa visite très médiatisée à Taïwan.

Pelosi est arrivée à Séoul mercredi soir en provenance de Taïwan où elle a réaffirmé l'engagement indéfectible des Etats-Unis envers l'île au milieu des manifestations de colère de la Chine. Pékin a annoncé des exercices militaires à tirs réels autour de Taïwan en signe de protestation.

Son voyage de deux jours comprend également une visite plus tard jeudi au village de la trêve intercoréenne de Panmunjom. Elle s'entretiendra aussi par téléphone avec le président Yoon Suk-yeol qui est actuellement en vacances.

Sa délégation comprend le chef du comité des affaires étrangères de la Chambre, Gregory Meeks, et le président du comité des affaires des anciens combattants, Mark Takano, ainsi que d'autres députés, tels que Suzan DelBene, Raja Krishnamoorthi et Andy Kim.

La Corée du Sud est l'une des étapes de la tournée asiatique de Pelosi qui l'a déjà emmenée à Singapour, en Malaisie et à Taïwan. Après la Corée du Sud, elle ira au Japon. Pelosi est le premier président de la Chambre des Etats-Unis à venir en Corée du Sud depuis son prédécesseur Dennis Hastert en 2002.

as26@yna.co.kr

lsr@yna.co.kr

(FIN)

Accueil Haut de page