Go to Contents Go to Navigation

Notre site utilise des cookies et d'autres techniques pour offrir une meilleure qualité de service. En continuant à visiter le site, vous acceptez l'usage de ces techniques et notre politique. Voir en détail

Le ministre des Affaires étrangères effectuera une visite en Chine la semaine prochaine

National 05.08.2022 à 14h26
Le ministre des Affaires étrangères Park Jin (à g.) serre la main de son homologue chinois Wang Yi avant une réunion organisée par l'Association des nations de l'Asie du Sud-Est (Asean) au Cambodge, le jeudi 4 août 2022.

SEOUL, 05 août (Yonhap) -- Le ministre des Affaires étrangères Park Jin se rendra en Chine la semaine prochaine pour une réunion avec son homologue chinois Wang Yi, a annoncé ce vendredi son ministère.

Park prendra la direction de la ville portuaire chinoise de Qingdao lundi prochain dans le cadre de son premier voyage dans l'empire du Milieu en tant que chef de la diplomatie sud-coréenne. Il devrait s'entretenir avec Wang mardi. Les deux parties ont opté pour la ville située dans l'est du pays à la place de Pékin en raison de l'épidémie de nouveau coronavirus (Covid-19), selon une source.

Ils projettent de discuter de «questions d'intérêt mutuel dont les relations Corée du Sud-Chine, ainsi que des affaires régionales et mondiales», a déclaré le ministère. Les sujets bilatéraux en suspens incluent l'opposition de Pékin à l'éventuel accord entre Séoul et Washington pour le déploiement d'un nouveau système de défenses antimissile américain THAAD sur la péninsule coréenne.

Séoul est également soumis à une pression à peine voilée pour rejoindre l'alliance Chip 4 dirigée par les Etats-Unis pour la coopération dans les semi-conducteurs et incluant le Japon et Taïwan. Par ailleurs, Séoul et Pékin célèbreront le 30e anniversaire de l'établissement de leurs relations diplomatiques le 24 août.

La visite de Park en Chine interviendra à un moment où l'orientation de la politique de l'administration conservatrice de Yoon Suk-yeol attire une grande attention. Le gouvernement a déclaré son engagement à renforcer l'alliance avec les Etats-Unis et Yoon a participé au sommet de l'Organisation du traité de l'Atlantique Nord (Otan) à Madrid à la fin de juin.

Il n'a toutefois pas rencontré la présidente de la Chambre des représentants des Etats-Unis, Nancy Pelosi, au cours de sa visite à Séoul cette semaine et, à la place, a eu un entretien téléphonique de 40 minutes avec elle.

Des membres de son entourage ont expliqué la situation par les vacances d'été de Yoon en cours, qui avaient été décidées bien avant la décision de Pelosi d'effectuer une visite en Corée du Sud après son déplacement très médiatisé à Taïwan. De nombreux observateurs ont estimé cependant que Yoon semblait chercher à ne pas contrarier Pékin. Ils ont noté que la prochaine rencontre entre Park et Wang pourrait donner le ton à l'ensemble des liens Séoul-Pékin pour les prochaines années.

lsr@yna.co.kr

(FIN)

Accueil Haut de page