Go to Contents Go to Navigation

Notre site utilise des cookies et d'autres techniques pour offrir une meilleure qualité de service. En continuant à visiter le site, vous acceptez l'usage de ces techniques et notre politique. Voir en détail

L'ambassadeur américain appelle Pyongyang à répondre à la proposition de dialogue

National 05.08.2022 à 20h00
Avec le nouvel ambassadeur américain

SEOUL, 05 août (Yonhap) -- L'ambassadeur américain en Corée du Sud, Philip Goldberg, a appelé ce vendredi la Corée du Nord à répondre à la proposition de dialogue des Etats-Unis alors qu'il a souligné l'objectif ferme de Washington de dénucléariser la péninsule coréenne à travers la diplomatie.

Le haut diplomate, qui a été coordinateur pour la mise en œuvre des sanctions contre le Nord du Conseil de sécurité des Nations unies de 2009 à 2010, a tenu ces propos lors d'une réunion avec le ministre de l'Unification Kwon Young-se au siège du ministère dans le centre de Séoul.

«Notre objectif reste la dénucléarisation, la dénucléarisation complète de la péninsule coréenne», a-t-il déclaré au début de la réunion. «Nous voulons clairement dire à la République populaire démocratique de Corée (RPDC) que ses activités illicites et déstabilisatrices ont des conséquences.» La RPDC est le sigle du nom officiel du Nord.

En décrivant les programmes d'armes illicites comme une «menace à la paix et à la sécurité internationales», le diplomate américain a réitéré la volonté de dialogue de Washington. «La seule voie viable devant la RPDC est la diplomatie», a-t-il souligné. «Nous restons engagés dans le dialogue avec la RPDC et continuons à espérer que la RPDC répondra positivement à nos propositions de se rencontrer sans conditions.»

Les négociations de dénucléarisation entre les deux pays restent dans l'impasse depuis le sommet infructueux de Hanoï en 2019. Goldberg a ajouté que Washington continuait à soutenir les aides humanitaires à la Corée du Nord. En réponse, Kwon a réaffirmé la volonté du gouvernement sud-coréen de poursuivre la coopération humanitaire avec le Nord indépendamment de la situation militaire et politique entre les deux Corées.

Le diplomate américain est entré en fonction le mois dernier, devenant le premier ambassadeur de Washington à Séoul sous l'administration Joe Biden. Pyongyang a mené une série de lancements de missiles depuis le début de l'année sur fond de rapports selon lesquels il a achevé les préparations de ce qui serait son septième essai nucléaire.

Plus tard dans la journée, Kwon rencontrera Damon Wilson, président de la National Endowment for Democracy, pour discuter des moyens d'améliorer la situation des droits de l'Homme au Nord, a noté le bureau de Kwon. Wilson est arrivé avant-hier dans le pays pour un séjour de trois jours.

lsr@yna.co.kr

(FIN)

Accueil Haut de page